Nous suivre Info chimie

123 responsables et plus de 1 Mrd $ de pertes dans la catastrophe de Tianjin

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Un premier bilan dans l'enquête diligentée par le Conseil d'État chinois sur la catastrophe de Tianjin, le 12 août dernier , a été rendu public début février, rapporte l'agence Xinhua. Au total, 123 personnes sont tenues pour responsables, à des degrés divers, de cette catastrophe. Cinq des responsables évoluent au niveau ministériel. Selon Reuters, des officiels du port de Tianjin, des douanes, des ministères des Transports et de la sécurité au travail sont incriminés. Enfin 13 des responsables font partie de la société Tianjin Ruihai International Logistics qui détenait ce site de stockage de produits chimiques d'où sont parties les explosions. 49 personnes au total ont été arrêtées dans ce dossier. L'enquête estime à 1,1 milliard de dollars les pertes économiques directes. La catastrophe a endommagé 304 bâtiments, 12 428 voitures, 7 533 containers. Le bilan humain est dramatique. Le bilan définitif s'est établi à 165 morts, dont 99 pompiers, et 8 disparus, sans compter les centaines de blessés (le chiffre de 800 était cité l'été dernier). La cause originelle de la catastrophe serait l'embrasement spontané de nitrocellulose à la suite de la vaporisation sur le site de stockage d'un agent humidifiant utilisé en raison de fortes chaleurs. L'incendie se serait alors propagé à d'autres stocks de produits chimiques, notamment du nitrate d'ammonium, qui se trouvaient sur place illégalement ou non-conformément aux déclarations et en quantité au-delà des autorisations. Conduisant à deux gigantesques explosions. Le rapport d'enquête recommande la révocation de toutes les licences de Tianjin Ruihai International Logistics et l'interdiction des directeurs de la société de retrouver des fonctions exécutives dans des entreprises de la chimie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Biocarburants : Le décret d’autorisation d’exploitation de La Mède partiellement invalidé

Nouveau coup de frein pour la bioraffinerie de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône). Le tribunal administratif de Marseille a partiellement invalidé le décret autorisant l’exploitation du site. Cette[…]

07/04/2021 | PanoramaBioraffinerie
Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Kuraray rejoint le Global Impact des Nations unies

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

Air Liquide va engager 8 Mrds € dans l’hydrogène bas carbone

RSE : Eastman plante des pins en Floride

RSE : Eastman plante des pins en Floride

Plus d'articles