Nous suivre Info chimie

134 produits chimiques seront testés par l'EPA

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Alors que Reach s'emballe en Europe, les États-Unis renforcent leurs efforts dans l'identification de substances dangereuses. L'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) vient d'annoncer que 134 produits chimiques seraient scrutés à la loupe afin de déterminer lesquels devraient être classifiés comme perturbateurs endocriniens. A l'automne 2009, l'EPA avait déjà identifié 67 substances chimiques utilisées dans les pesticides et entamé des tests sur ce premier sous-groupe. La nouvelle liste de 134 substances regroupe essentiellement des substances qui pourraient se retrouver dans les systèmes d'eau potable. Si les pesticides sont à nouveau dans le collimateur, des produits comme les solvants, les plastiques, les produits de soins, les médicaments ou encore l'essence sont concernés. Des substances telles que le benzène, l'uréthane, l'éthylène glycol, l'érythromicine ou les perchlorates seront en particulier ciblées. L'EPA travaille à la mise au point des procédures qui devront être utilisées pour les tests pour vérifier le potentiel de perturbations endocriniennes inhérentes aux substances concernées. Tests que devront ensuite appliquer les producteurs aux États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Perturbateurs endocriniens : L’Anses veut accélérer les évaluations

Dans le cadre de la seconde stratégie sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’Anses a élaboré une liste de substances d’intérêt. L’agence a également identifié des[…]

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Innovation : Le Cefic lance un réseau pour la chimie du futur

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Filière hydrogène : Création du consortium Lyon Rhône H2V

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Nanomatériaux : Le centre NanoMesureFrance obtient un financement de 1,2 M€

Plus d'articles