Nous suivre Info chimie

30 ans après, la catastrophe de Bhopal fait toujours des victimes

A.F. avec Agences

Sujets relatifs :

, ,
30 ans après, la catastrophe de Bhopal fait toujours des victimes

ICJB

Des centaines de personnes se sont rassemblées le 3 décembre devant l'ancienne usine de pesticides du groupe Union Carbide, acquis par Dow Chemical en 2001.

Ils ont commémoré les 30 ans de la catastrophe industrielle de Bhopal (Inde), une des plus graves au monde. Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1984, 40 tonnes d'isocyanate de méthyle et d'autres gaz toxiques en provenance de cette usine s'étaient répandus dans l'atmosphère de la ville. Ce qui avait provoqué le décès de 3 500 personnes en quelques jours. Le gouvernement a dénombré officiellement 5 295 morts des conséquences de cet accident. Mais les militants écologistes estiment que 25 000 personnes ont succombé plus tard à des maladies liées à cette fuite de gaz toxiques. Et cette catastrophe fait toujours des ravages dans la ville. De nombreux survivants de Bhopal souffrent de cancers et de problèmes respiratoires. En outre, beaucoup d'habitants ont donné et donnent naissance à des enfants avec des malformations. Des déchets toxiques se trouveraient toujours aux alentours de l'usine désaffectée, polluant les nappes phréatiques et empoisonnant l'eau de consommation de 50 000 personnes.

En 2012, les habitants avaient d'ailleurs réclamé auprès du gouvernement, qui détient maintenant l'ancienne usine, un nettoyage du site. Les premières condamnations de cette catastrophe industrielle sont tombées en 2010. Un tribunal indien avait reconnu la culpabilité de huit cadres de la filiale indienne d'Union Carbide. En 1989, Union Carbide avait signé un accord avec le gouvernement indien l'engageant à verser des indemnités de 470 M$. Des sommes jugées insuffisantes par les associations. Actuellement, quatre procès sont encore en cours en Inde et aux États-Unis, contre Union Carbide et Dow.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

Formation : Les industriels de la chimie lancent une application d’orientation

La Branche des industries de la Chimie lance une application mobile d’orientation pour faire découvrir les métiers de la chimie aux jeunes. Un moyen ludique de leur faire prendre conscience que cette industrie n’est pas[…]

23/06/2021 |
La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

La Commission européenne considère le PHA comme un polymère non naturel

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

France Chimie IDF dévoile son enquête sur le télétravail

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Arkema contribue à la visibilité du football féminin en France

Plus d'articles