Nous suivre Info chimie

300 M€ investis dans la Vallée de la chimie

J.C.

La collectivité territoriale Métropole de Lyon (Grand Lyon) a établi un bilan des investissements, souvent issus de partenariats public-privé, dans la Vallée de la chimie sur la période 2012-2016. Lesquels atteignent plus de 300 millions d'euros, avec pour objectifs de moderniser et accroître la compétitivité des installations industrielles, de réduire les risques technologiques, ou encore de développer des projets dans les « cleantechs ». La Métropole de Lyon a souligné plusieurs projets emblématiques. Comme le projet (57 M€) Gaya d'Engie à Saint-Fons pour le développement d'une filière de biométhane de seconde génération à partir de valorisation de biomasse sèche. Ou celui de Total à Feyzin (110 M€) pour la maintenance et la modernisation des installations de raffinage et de pétrochimie sur la période 2012-2015. Ou encore ceux de la plateforme Axel'One avec ses projets collaboratifs dans les procédés et les matériaux innovants . David Kilmelfeld, vice-président au développement économique de la Métropole de Lyon, explique que « 2016 sera une année importante » pour la Vallée de la chimie, avec « la relance en septembre prochain de notre appels à projets, l'Appel des 30, visant à valoriser des fonciers pour implanter de nouvelles activités et avec l'approbation des Plans de prévention des risques technologiques (PPRT) ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

Tribune

L'appel de Gilles le Maire pour la tenue d'un Village de la chimie digital

« Sans masques ni barrières ! », l'édition 2021 du Village de la chimie se tiendra en version digitale. France Chimie Île-de-France, le CFA AFI24, les entreprises, les écoles et universités,[…]

21/12/2020 | PanoramaFrance-Chimie
France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

France Chimie s’engage depuis cinq ans dans l’Accord de Paris

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Economie circulaire : L’État soutient le secteur de la plasturgie

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Brenntag condamné à verser une amende de 52 M€

Plus d'articles