Nous suivre Info chimie

355 000 E d'amende pour des producteurs et revendeurs de fertilisants

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

L'Autorité de la concurrence a annoncé qu'elle sanctionnait plusieurs producteurs et revendeurs de fertilisants liquides pour des ententes verticales sur les prix. Entre 2010 et 2013, chacun des fabricants concernés s'est en effet concerté avec un ou deux revendeurs-grossistes afin de fixer les prix de revente de ses produits, dans l'objectif de gonfler les marges des revendeurs. Une pratique interdite par le droit de la concurrence. L'Autorité ajoute que les fabricants avaient mis en place de mesures de surveillance et/ou de police, voire de représailles, à l'encontre des revendeurs qui envisageaient d'appliquer des prix inférieurs aux prix imposés. Les quatre fabricants en question sont Canna, GHE, Bertels et Biobizz, qui devront respectivement payer 152 000 E, 22 000 E, 35 000 E et 38 000 E. Les revendeurs, à savoir CIS (enseigne Culture Indoor) et Hydro Factory/Hydro Logistique (enseigne Indoor Gardens), sont respectivement condamnés à des amendes de 1 000 E et 107 000 E.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

Cinq lauréats au palmarès 2019 des Prix Pierre Potier

La cérémonie de la 12e édition des Prix Pierre Potier s’est tenue le 29 mai au Ministère de l’économie et des finances, en présence de la secrétaire d’état Agnès[…]

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Le fluvial, un potentiel à exploiter sur le bassin Rhône-Saône-Méditerranée

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Plus d'articles