Nous suivre Info chimie

873 M€ de fonds européens pour les infrastructures

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les États membres ont approuvé, le 25 janvier, une proposition de la Commission européenne d'investir un total de 873 millions d'euros dans plusieurs grands projets d'infrastructures énergétiques, destinés à faciliter la transition vers une économie plus propre et moderne. Un total de 17 projets sera soutenu dans les domaines de l'électricité et du gaz, pour une meilleure interconnexion des lignes électriques et des gazoducs. L'enveloppe de 873 M€ proviendra du mécanisme pour l'interconnexion en Europe, le programme européen de soutien dédié aux infrastructures transeuropéennes.

Le volet électrique concentrera 680 M€ de fonds pour 8 projets contre 193 M€ pour 9 projets dans le gaz. Le principal projet est celui du Golfe de Gascogne qui doit créer une nouvelle interconnexion électrique entre la France et l'Espagne et qui « favorisera l'intégration de la péninsule ibérique dans le marché intérieur de l'électricité », explique la Commission européenne. Laquelle souligne que ce projet sera doté d'une « subvention de 578 M€, soit la plus importante jamais accordée au titre du mécanisme pour l'interconnexion en Europe ». Le projet Golfe de Gascogne « comprend l'installation d'une ligne sous-marine longue de 280 km, s'appuie sur des solutions technologiquement innovantes en ce qui concerne la conception de la liaison dans le golf de Capbreton et la partie terrestre française, qui est entièrement souterraine. Cette nouvelle ligne va presque doubler la capacité d'interconnexion entre les deux pays pour la porter de 2 800 MW à 5 000 MW et permettra à l'Espagne de se rapprocher de l'objectif d'interconnexion de 10 %, le niveau actuel étant de 6 % », détaille encore la Commission. Parmi les autres grands projets, on recense aussi dans le domaine de l'électricité la pose de près de 600 km de câbles à haute tension souterrain, en Allemagne (SuedOestLink, 70 M€), et la construction d'une ligne en Roumanie (27 M€). Pour le volet gazier, le plus important projet se focalisera sur l'apport de gaz naturel à Chypre (CyprusGas2EU, 101 M€). 3,7 M€ seront octroyés pour une étude sur une interconnexion gazière entre l'Italie et Malte. Enfin, 1,7 M€ seront « alloués à une étude dans le cadre de la procédure d'octroi de permis du projet STEP, qui vise à créer un nouveau point d'interconnexion gazière entre la France et l'Espagne pour augmenter les flux bidirectionnels entre la péninsule ibérique et la France et améliorer l'interconnexion avec le marché intérieur du gaz par la création d'un axe gazier oriental ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Pour la quatrième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn a publié son classement des 25 entreprises françaises les plus attractives. Total et Sanofi y figurent respectivement à[…]

08/04/2019 | ConjoncturePanorama
L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

L'Echa maintient son guichet ouvert

L'Echa maintient son guichet ouvert

Plus d'articles