Nous suivre Info chimie

A. Schulman s'empare de Citadel

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'est une opération à 800 millions de dollars (752 M€). Pourtant plus habitué des petites acquisitions ciblées, A. Schulman met le paquet pour s'emparer de son compatriote Citadel Plastics Holdings. L'acquisition est effectuée auprès des actionnaires principaux : les fonds d'investissements HGGC et Charlesbank Capital Partners. Basé à West Chicago, dans l'Illinois, Citadel est un spécialiste des plastiques de spécialité, avec pour principales lignes de produits des composites et des compounds thermodurcissables. Lesquels trouvent des applications dans les marchés des transports, de l'industrie, de la construction, de l'électricité, de l'énergie, ou encore de la santé. L'an passé, Citadel a généré des ventes de 527 M$, essentiellement aux États-Unis et au Canada (86 %) et en Amérique latine (8 %). Les zones Europe-Moyen-Orient-Afrique et Asie-Pacifique n'ont compté respectivement que pour 5 % et 1 %. Sur les 21 usines détenues par Citadel dans le monde, 17 sont établies en Amérique du Nord, dont deux au Mexique. Le groupe compte aussi des usines de composites thermodurcissables à Hambourg (Allemagne), à Rio Claro (Brésil), et à Dongguang et Changshu en Chine via des coentreprises. Au total, Citadel recense 1 200 salariés. En 2014, son Ebitda s'était élevé à 75 M$. L'opération, qui devrait se finaliser au deuxième trimestre 2015, doit générer des synergies de 25 M$, prévoit A. Schulman. Avec Citadel, le groupe compte renforcer sa mue de producteur de compounds plastiques en un producteur de plastiques de spécialité de premier ordre. L'acquisition lui permettra d'intégrer une activité nouvelle dans son portefeuille avec les composites thermodurcissables, et de se positionner ainsi dans des domaines comme les retardateurs de flamme et les mélanges thermoplastiques.
 

Il s'agit de la dixième acquisition menée par A. Schulman depuis 2010. Il y a presque un an il avait notamment repris les spécialités plastiques de Ferro. Le groupe estime qu'en moins de cinq ans, ces dix acquisitions et la constitution de trois coentreprises auront représenté 30 % des ventes de son dernier exercice 2013-2014 clos fin août (environ 3 Mrds $ pro-forma, voir graphique), et contribué à hauteur de 40 % à son résultat opérationnel ajusté.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles