Nous suivre Info chimie

Acétyles : BP restructure son site britannique de Hull

Sujets relatifs :

Après avoir annoncé la formation d'un joint-venture avec Nova Chemicals dans les styréniques ( CPH n°277 ), BP va procéder à la fermeture de différentes unités de production au sein de son site britannique d'Hull.
Les unités DF2 et DF3 produisent de l'acide formique et de l'acide propionique pour la première, et de l'acétone pour la seconde, pour une capacité globale de 380000 t/an. L'activité de DF3 cessera en avril 2005 et celle de DF2 fin 2006 ou début 2007. Ces mesures se traduiront par la suppression de 190 postes, sur les 800 que compte le site. Murli Nathan, directeur de la performance de l'activité acétyles, a précisé que cette décision est la conséquence d'un manque de compétitivité de ces unités : « le prix élevé des matières premières (les usines concernées utilisent le naphta, ndlr), s'ajoutant aux coûts de production élevés de ces activités, nous ont poussé à les fermer. Les unités de Hull ont joué un rôle important au sein du site au cours des trente dernières années, mais le fait est qu'elles utilisent un procédé d'ancienne génération qui ne peut être compétitif par rapport à la technologie de carbonylation du méthanol ». La fermeture de ces unités marque le désengagement de BP de la production d'acides formique et propionique et d'acétone, tandis que l'acide acétique continuera à être produit par d'autres ateliers du site. Celui-ci demeurera le deuxième plus important du groupe dans les acétyles au niveau mondial, et le premier en Europe. Le groupe y a investi plus de 300 M£ (435 M ) au cours des cinq dernières années. Rappelons que les acétyles, avec les aromatiques, font partie des activités que BP a décidé de conserver dans son périmètre, alors que les oléfines et dérivés seront cédés. Dans l'acide acétique, BP a signé en mai dernier ( CPH n°256 ) une lettre d'intention avec Sinopec pour sa nouvelle unité d'acide acétique d'une capacité de 500000 t/an à Nanjing. L'unité utilisera la technologie Cativa de BP, basée sur la carbonylation du méthanol, et devrait démarrer à la fin 2006. Rappelons que les deux partenaires, dans le cadre du joint-venture Yaraco (Yangtze River Acetyls Co.), procèdent actuellement à l'extension d'une autre unité d'acide acétique, située à Chongqing, qui doit porter ses capacités de 200000 t/an à 350000 t/an. Des projets qui s'ajoutent à celui visant la construction à Taiwan, en association avec Formosa Chemicals & Fibre, d'une unité de 300000 t/an. BP dispose actuellement d'une capacité d'environ 1,8 million de tonnes par an (y compris 400000 t/an avec Sterling), au coude à coude avec Celanese. Ce dernier doit également démarrer en 2006 une unité de 600000 t/an, à Nanjing, qui portera ses capacités à 2,3 Mt/an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles