Nous suivre Info chimie

Acide acétique/Celanese ferme sa dernière unité sur procédé acétaldéhyde

Sujets relatifs :

,

Avec la fermeture des unités d'acide acétique (capacité de 70 000 tonnes/an), d'anhydride acétique (110 000 t/an) et d'acétaldéhyde (170 000 t/an) de Knapsack en Allemagne, prévue pour la fin 2000, Celanese met fin à la production d'acide acétique basée sur l'oxydation de l'acétaldéhyde. Le coût de la fermeture (55 M€) sera intégré dans les comptes du troisième trimestre. Le groupe a déjà arrêté cet été la production d'acide acétique (capacité de 160 000 t/an) selon ce procédé à Cangrejera (Mexique). Cette unité sera prochainement reconvertie dans la production de dérivés de l'acétone. Précédemment Celanese avait fermé l'unité d'acide acétique de Francfort (180 000 t/an) et celle de Celaya au Mexique (70 000 t/an). Au total, l'ensemble de ses capacités d'acide acétique sur procédé acétaldéhyde (480 000 t/an) seront ainsi fermées à la fin de l'année. Cette fermeture définitive coïncide avec le démarrage, prévu dans les jours à venir de la nouvelle unité d'acide acétique du groupe à Singapour dont la capacité (450 000 t/an) compense ces arrêts. Cette unité utilise le nouveau procédé de carbonylation du méthanol. Le groupe dispose par ailleurs d'un complexe d'acide acétique d'une capacité de 1 Mt/an à Clear Lake (Texas) et d'unités à Pampa au Texas (270 000 t/an) et Edmonton dans l'Alberta (90 000 t/an). Soit une capacité globale de 1 860 000 t/an après le démarrage de l'unité de Singapour. Le projet d'une unité européenne est en outre de plus en plus à l'ordre du jour même si aucune décision ne devrait être prise avant 2002. Les unités d'anhydride acétique de Pampa (Texas) et de Cangrejera (Mexique) fourniront désormais la clientèle européenne de Celanese Concernant la production d'acétaldéhyde, Celanese a déjà fermé son unité de Lillebonne en France (105 000 t/an) et s'apprête à fermer l'unité de Knapsack. Le groupe conserve en revanche son unité de Francfort (135 000 t/an) dont la production sera uniquement commercialisée à des tiers et notamment à Clariant pour ses fabrications de glyoxal et d'acide glyoxylique. Le groupe suisse s'approvisionnait auparavant essentiellement à Lillebonne.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Quelques 420 millions de dollars, c'est le montant que va verser le Thaïlandais Indorama Ventures pour l'acquisition de deux unités de production de polyéthylène téréphtalate et des résines PET associées auprès d'Invista. L'une est située à[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Plus d'articles