Nous suivre Info chimie

Acide acétique/Celanese recentre ses activités

Sujets relatifs :

,

Celanese va arrêter fin juillet la production d'acide acétique de son unité mexicaine de Cangrejera d'une capacité de 165 000 t/an. Les clients de Cangrejera seront désormais fournis en acide acétique par l'unité de Clear Lake (Texas). L'usine de Cangrejera, qui produisait de l'acide acétique selon une technologie ancienne et peu performante basée sur l'oxydation de l'acétaldéhyde, sera reconvertie dans la production de dérivés d'acétone, dont le démarrage est fixé pour le quatrième trimestre. Elle remplacera la production fournie par l'usine mexicaine de Celaya, qui sera arrêtée d'ici à la fin de l'année. Pour Knut Zeptner, CEO de la division de produits chimiques et acétates de Celanese, le but du groupe est de recentrer ses activités dans l'acide acétique en s'appuyant sur des usines compétitives, rentables et localisées stratégiquement dans le monde. Dans le cadre de cette stratégie, le groupe a l'intention de démarrer une usine d'acide acétique de 500 000 t/an à Singapour, qui utilisera la technologie de carbonylation du méthanol, déjà mise en ?uvre dans son unité de 1 Mt/an à Clear Lake au Texas. Le projet singapourien permettra de créer un complexe intégré dans la production de produits acétylés, puisqu'une unité de 100 000 t/an d'acétate de butyle et d'éthyle et une unité de 170 000 t/an d'acétate de vinyle fonctionnent déjà sur le site de Jurong Island et utiliseront l'acide acétique comme matière première. Rappelons par ailleurs que Celanese avait aussi annoncé en avril 1999, la construction d'une unité d'acide acétique au Canada d'une capacité de 130 000 t/an à Edmonton (Alberta). Un projet d'unité en Europe est toujours sous le coude mais aucune décision ne devrait être prise avant 2002. L'ensemble de ces projets conforteraient la première place mondiale de Celanese dans l'acide acétique. Après la fermeture de Cangrejera, Celanese, qui a déjà fermé une capacité de 180 000 t/an à Francfort en Allemagne en juin 1999 et arrêté une capacité de 65 000 t/an à Celaya en novembre 1999, aura réduit sa capacité globale d'acide acétique de 410 000 t/an. La capacité globale du groupe s'élève actuellement à environ 1,5 Mt/an, avec 85 000 t/an produits à Edmonton au Canada, 250 000 t/an à Pampa au Texas, 70 000 t/an à Knapsack en Allemagne et 820 000 t/an dans sa principale usine d'acide acétique à Clear Lake. Les produits acétylés représentent le c?ur de métier du groupe, avec 36 % de ses ventes totales, soit un chiffre d'affaires de 1 561 M€ en 1999. Les principaux produits porteurs de ce secteur sont le méthanol, l'acide acétique, les acétates de vinyle, l'anhydride acétique et les esters acétates.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

BASF a reconduit un accord avec les représentants du personnel pour son site allemand de Ludwigshafen. Prévu pour 2011-2015, il succède à un premier accord initié en 2004. BASF s'est engagé à investir entre 9 et 10 Mrds € sur ce nouveau[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Plus d'articles