Nous suivre Info chimie

Acide acétique/Celanese s'implante en Chine

Sujets relatifs :

,

Celanese a annoncé la signature d'une lettre d'intention avec le chinois Shanghai Wujing Chemical (SWC), filiale de Huayi Group, en vue de créer un joint-venture pour la production d'acide acétique. Ce projet donnerait naissance à la plus importante unité chinoise d'acide acétique. SWC apporterait au joint-venture son unité existante d'une capacité de 100 000 tonnes/an. Démarrée en 1996, cette unité utilise le procédé de carbonylation du méthanol. Grâce à la technologie d'optimisation du rendement de l'acide acétique de Celanese, cette capacité serait portée à 250 000 t/an. Le coût de ce projet est nettement inférieur à celui de la construction d'une nouvelle unité "grass roots", souligne Celanese. Premier producteur mondial d'acide acétique, le groupe allemand multiplie ainsi les projets en Asie. Celanese doit en effet démarrer prochainement une unité d'une capacité de 500 000 t/an à Singapour ou sont déjà entrées en service des unités d'acétate de butyle et d'éthyle et d'acétate de vinyle. À la fin de l'année, le groupe, qui restructure ses activités d'acide acétique et ferme une unité de 165 000 t/an à Cangrejera au Mexique (Chimie hebdo n° 88, p.7), devrait ainsi disposer d'une capacité de 2 Mt/an. Celle-ci serait ensuite portée à 2,25 Mt/an si le projet chinois se concrétise. Son principal concurrent BP Amoco qui dispose d'une capacité de 1,3 Mt/an (y compris 400 000 t/an avec Sterling) est déjà présent en Chine depuis le démarrage, en septembre 1998, d'une unité d'une capacité de 150 000 t/an dans le cadre de Yaraco (Yangtze River Acetyls Co.), un joint-venture avec Sinopec Sichuan Vinylon Works. Ce dernier prévoit de porter la capacité de l'unité à 200 000 t/an. Par ailleurs, BP Amoco construit une unité d'une capacité de 500 000 t/an en Malaisie qui portera sa capacité à plus de 1,8 Mt/an. Le nouveau partenaire de Celanese, SWC, a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 832 RMB (100 M$) et emploie 4 000 personnes. Il exploite cinq unités de production qui fabriquent, outre de l'acide acétique, de l'ammoniac, de l'urée, du méthanol, de l'acide chloro-sulfonique et des aminoplastes. Le groupe participe également à huit joint-ventures pour la production de formaldéhyde, de résines urée-formaldéhyde, d'acide sulfurique, d'alkyl benzène sulfonate, de sorbitol et d'intermédiaires pharmaceutiques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles