Nous suivre Info chimie

Acide acrylique : Arkema et Essar, futurs partenaires en Inde

Sujets relatifs :

,
Acide acrylique : Arkema et Essar, futurs partenaires en Inde

Le groupe français, qui réorganise sa thiochimie dans l'Hexagone (voir p. 9) s'associe à la compagnie locale Essar pour la construction d'une unité de 100 000 à 150 000 t/an. Elle devrait être opérationnelle en 2010. Un investissement de 155 à 230 M€.
Arkema s'apprête à signer un accord avec le groupe indien Essar portant sur une production commune d'acide acrylique en Inde. Sous réserve d'un contrat officiel, la co-entreprise, détenue à parts égales par les deux partenaires, comprendra une unité de production située à Vadinar, dans la province du Gujarat, au nord-ouest de l'Inde. Cette usine, « de taille mondiale », coûterait entre 200 et 300 millions de dollars (entre 155 et 230 M€), serait opérationnelle en 2010 et disposerait d'une capacité comprise entre 100000 et 150000 t/an. « Cette première production d'acide acrylique serait destinée à accompagner la croissance rapide de ce marché en Asie, notamment en Inde », a souligné Henri Dugert, directeur de l'activité Acryliques chez Arkema. En contrepartie, Essar alimentera l'usine en propylène issu de sa raffinerie voisine. La division Acryliques d'Arkema, qui comprend l'acide acrylique, les esters dérivés, le MMA (méthacrylate de méthyle) et le PMMA, représente 12 % du chiffre d'affaires du groupe en 2005, soit près de 690 Mh. Arkema est le 5e acteur mondial dans l'acide acrylique avec 400000 t/an, derrière BASF, Dow Chemicals, Nippon Shokubai et Rhom & Haas, selon le groupe français. Dans ce domaine,
il vient d'augmenter sa production sur son site de Carling, en Moselle, pour
la porter à 276000 t/an (CPH n°338). Le groupe détient une co-entreprise
avec Nippon Shokubai à Bayport, dans le Texas, qui fournit 120000 t/an d'acide acrylique.
Le marché de l'acide acrylique en forte expansion en Asie Selon Nexant, la demande mondiale d'acide acrylique s'est élevée à 3,2 millions de tonnes en 2005, en hausse de 3,4 %. Elle est principalement partagée entre les acrylates de commodités (52 %) et l'acide acrylique glacial (44 %). Si ce marché est aujourd'hui centré sur les États-Unis et l'Europe, qui représentent respectivement 36 et 27 % du marché, les futures augmentations de capacités sont localisées dans les pays émergeants, notamment en Asie. Sur ce continent, la demande, qui représentait 21 % en 2005, devrait atteindre 38 % en 2015. Les acrylates de commodités devraient représenter à eux seuls 37 % du marché à cette date. Les applications principales de ce marché sont les émulsions, les additifs plastiques, les résines de traitement de l'eau, les superabsorbants… En amont, la demande en propylène, estimée en 2005 à 66 millions de tonnes, devrait croître de 4,5 % par an jusqu'en 2015. Alors que l'acide acrylique qui représente 3 % de la demande actuelle en propylène, devrait capter 10 % de ce marché en 2015.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles