Nous suivre Info chimie

Additifs alimentaires: Nouvelle cession en Amérique du Nord pour Chr. Hansen

Sujets relatifs :

Les activités nord-américaines du groupe danois dans les arômes tombent dans le giron de Symrise. Chr. Hansen poursuit ainsi son redéploiement dans les activités biotechnologiques.
Le groupe danois Chr. Hansen vient d'annoncer une nouvelle cession d'activité en Amérique du Nord, avec la vente à Symrise d'une partie de ses arômes pour les sauces, les laitages, les arômes sucrés ainsi que des mélanges d'épices. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais Symrise indique que c'est la plus importante acquisition de son histoire. Principalement présents sur le marché américain, les actifs cédés par Chr. Hansen représentent environ 50 millions d'euros de ventes annuelles, soit environ 10 % des ventes du groupe. Pour sa part, la division Arômes et Nutrition de Symrise a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 603 M€, dont 78,5 M€ en Amérique du Nord. « Cette cession est l'une des étapes clés du recentrage de notre groupe sur des solutions plus complexes, innovantes et à plus forte valeur ajoutée, explique Lars Frederiksen, directeur général de Chr. Hansen, comme les colorants naturels, les ferments lactiques et les enzymes. » Un virage stratégique qui s'est déjà traduit par les cessions des excipients pharmaceutiques, des édulcorants et de la production de paprika, menées ces derniers mois. Dans le même temps, l'entreprise a racheté Medipharm, un spécialiste des biotechnologies destinées à l'agriculture. Implantée en Suède, aux États-Unis, en République tchèque et en Hongrie, cette dernière a fait de la culture de bactéries destinées à la production de probiotiques, le fer de lance de son développement. Une entité pour laquelle Chr. Hansen vient de lancer une profonde restructuration, avec la fermeture d'une usine en Suède et du siège américain de Medipharm, situé à Des Moines (Iowa). C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

L'Allemand Bayer a annoncé son intention de renforcer significativement ses positions en Asie dans le domaine des matériaux, l'un des trois piliers du groupe avec la pharmacie et l'agrochimie. D'ici à 2016, 1 milliard d'euros supplémentaire va[…]

Rhodia démarre une usine en Chine

Rhodia démarre une usine en Chine

Plus d'articles