Nous suivre Info chimie

Agrium et PotashCorp en route pour créer un leader mondial des engrais

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Les deux leaders canadiens veulent créer le géant mondial des engrais. Agrium et PotashCorp s'engagent dans un projet de fusion d'une valeur de 36 milliards de dollars. Le futur numéro 1 du secteur serait détenu à 48 % par le premier et à 52 % par le second.

L'accord déboucherait sur la naissance d'un colosse. Les Canadiens PotashCorp et Agrium viennent de s'engager dans un dantesque projet de fusion. Preuve que les discussions engagées ces derniers temps ont porté leurs fruits (CPH n°771). Si les comités directeurs des deux groupes ont signé unanimement, il leur faudra quand même recevoir l'aval des actionnaires et le feu vert des autorités de la concurrence pour concrétiser le projet. La date ambitionnée pour une finalisation est mi-2017.
 

Cette fusion représente une valeur d'entreprise de 36 milliards de dollars (32 Mrds €), chacun des deux acteurs pesant environ 18 Mrds $ en Bourse. En 2015, Agrium avait enregistré des ventes globales de 14,79 Mrds $, PotashCorp un chiffre d'affaires total de 6,28 Mrds $. Les deux Canadiens estiment leur chiffre d'affaires combiné à 20,6 Mrds $ (pro-forma). Et tablent sur un Ebitda de 4,7 Mrds $, voire même de 5,2 Mrds $ puisqu'ils estiment pouvoir dégager ensemble des synergies annuelles de l'ordre de 500 M$ dès la deuxième année de leur fusion.


 

Leader incontesté des engrais


 

Ensemble, PotashCorp et Agrium se poseraient comme le premier acteur des engrais au monde en valeur d'entreprise (voir graphique). Cet ensemble de 20 000 salariés deviendrait le leader incontesté des engrais dans le monde, notamment avec des capacités totales de 19 millions de tonnes de potasse, consolidant la place actuel de leader de PotashCorp sur ce grand segment. L'ensemble trusterait aussi les places de n°3 pour l'azote (environ 8 Mt/an, derrière CF Industries et Yara) et pour le phosphate (environ 2,5 Mt/a, soit deux fois moins que Mosaic et OCP). PotashCorp conserverait aussi sa place de leader mondial des engrais en terme de capacités, prenant un peu plus le large sur Mosaic, avec des capacités de près de 30 Mt/an contre moins de 20 Mt/an pour l'Américain. Outre ses propres capacités de production d'engrais, Agrium apporterait surtout un réseau d'une rare densité avec 1 400 points de vente au détail dans toute l'Amérique du Nord. Les deux acteurs estiment ainsi que leur projet marierait des « actifs low-cost de classe mondiale pour la potasse et de haute qualité pour le phosphate et l'azote avec le premier réseau de détail agricole, pour fonder une plateforme intégrée d'intrants agricoles ».
 

Techniquement, le projet de fusion se décline comme tel. Les actionnaires de PotashCorp obtiendraient 0,4 actions du futur groupe pour chacun de leur titre, tandis que ceux d'Agrium obtiendraient 2,23 actions par titre détenu. Au final, les actionnaires de PotashCorp détiendraient 52 % du futur groupe, contre 48 % pour ceux d'Agrium.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF consolide son activité biotechnologique

BASF consolide son activité biotechnologique

Le leader allemand de la chimie fine BASF a annoncé acquérir Isobionics, spécialiste néerlandais des arômes naturels, et entamer un partenariat avec Conagen, centre de R&D américain dans le domaine[…]

14/10/2019 | BiotechnologiesActualités
Recyclage : BASF met la main sur Quantafuel

Recyclage : BASF met la main sur Quantafuel

Global Bioenergies reçoit 3,5 M€ de l’Ademe dans le cadre d’Isoprod

Global Bioenergies reçoit 3,5 M€ de l’Ademe dans le cadre d’Isoprod

Dow lance du polyéthylène à base de plastique recyclé

Dow lance du polyéthylène à base de plastique recyclé

Plus d'articles