Nous suivre Info chimie

Agrochimie/Bayer CropScience cède certains de ses insecticides et fongicides à BASF pour 1,3 Mrd ?

Sujets relatifs :

,

Un mois après la cession de l'herbicide Everestà Arvesta, Bayer a annoncé le rachat de certains de ses insecticides et herbicides à son compatriote BASF, pour un montant de 1,33 Mrd ?. En tenant compte des rétro licences, le prix d'achat s'élève à 1 185 millions d'euros. Ces rétro licences concernent, selon BASF, les licences portant sur le Fipronil pour des applications non-agricoles, telles que la désinsectisation urbaine et les traitements insecticides domestiques sur les marchés asiatiques et d'Amérique latine (excepté le Brésil et le Mexique). En ce qui concerne les fongicides, les licences cédées par Bayer à BASF portent sur le traitement des semences et des feuilles sur les marchés européens, ainsi que le traitement des semences uniquement pour les marchés situés hors de l'Europe. Ce projet de transaction, permettra à Bayer CropScience de remplir, en temps voulu, la condition majeure imposée par la Commission européenne et la Federal Trade Commission américaine (FTC) dans le cadre de l'acquisition d'Aventis CropScience. BASF devient propriétaire des insecticides Fipronil et Ethiprole, ainsi que les fongicides à base de prochloraz, d'iprodione, de triticonazole de fluquiconazole et de pyrimethanil, pour certaines régions et certaines applications. Ces activités représentent un chiffre d'affaires de 500 M? (base 2001). La transaction prévoit la cession à BASF du site français d'Elbeuf, qui produit le Fipronil. La production du Fipronil concerne 342 des 730 salariés du site, le restant des salariés étant spécialisés dans la production de vitamine B12, restée propriété d'Aventis. Malgré les craintes syndicales, le maintien de la production de Fipronil sur le site ne semble poser de problème ni à Bayer, ni à BASF. " Nous partons du principe que l'ensemble des 342 salariés de l'usine conserveront leur emploi ", a déclaré Peter Kraus, porte-parole de Bayer CropScience. De son côté, Michael Grabicki, porte-parole de BASF, a précisé que le groupe de Ludwigshafen comptait " poursuivre la production à Elbeuf ". Cette transaction permet à BASF d'accroître de manière significative le chiffre d'affaires annuel de sa division Produits pour l'agriculture, qui s'est élevé en 2001 à 3,47 Mrds ?. Elle lui donne un accès à des marchés importants, dont celui de la lutte contre les termites aux Etats-Unis, selon l'un des porte-parole du groupe. BASF règle ses conflits aux Etats-Unis pour 100 M? Le versement des derniers dommages et intérêts aux plaignants américains dans le cadre de l'affaire du cartel des vitamines va peser à hauteur de 100 millions d'euros sur les résultats trimestriels du groupe chimique allemand BASF. " BASF a conclu des accords de principe en vue de régler toutes les plaintes de consommateurs de vitamines aux Etats-Unis. Ces accords, ainsi que le règlement de litiges restant avec des consommateurs indirects, se traduiront par une charge supplémentaire de 100 millions d'euros sur les comptes du troisième trimestre ", a indiqué le groupe dans un communiqué. Cette charge ne remet cependant pas en cause l'objectif affiché pour le troisième trimestre d'un résultat opérationnel avant éléments exceptionnels " considérablement plus élevé " que sur la même période de l'an dernier, souligne le groupe de Ludwigshafen qui doit publier ses résultats trimestriels le 14 novembre prochain. Le chimiste fait partie des entreprises reconnues coupables par l'Union européenne et les Etats-Unis d'entente illicite sur le prix des vitamines en 1999. L'allemand Merck et le suisse Roche étaient également impliqués. De son côté, l'ex-Rhône-Poulenc avait échappé à l'amende grâce à sa coopération avec la justice.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Syngenta investit 230 M$ dans un centre de R&D, à Nanjing

Syngenta investit 230 M$ dans un centre de R&D, à Nanjing

Le groupe agrochimique Syngenta va investir 230 millions de dollars (190 M€) dans la construction d’un nouveau centre d'innovation de classe mondiale, dans le district de Pukou, à Nanjing (Chine). Pour cela, Syngenta a[…]

10/02/2021 | SpécialitésAgrochimie
PhosAgro, 2e agrochimiste du classement ESG de Sustainalytics

PhosAgro, 2e agrochimiste du classement ESG de Sustainalytics

Protection des cultures : Adama s’empare d’activités de Huifeng en Chine

Protection des cultures : Adama s’empare d’activités de Huifeng en Chine

Corteva reprend la totalité du capital de PhytoGen Seed

Corteva reprend la totalité du capital de PhytoGen Seed

Plus d'articles