Nous suivre Info chimie

Agrochimie/Rhône-Poulenc Agro mise sur la synergie biotech-chimie

Sujets relatifs :


Alors que Monsanto, Novartis, AgrEvo et DuPont se lancent tête baissée à coups de milliards de dollars dans les biotechnologies végétales, Alain Godard, président de Rhône-Poulenc Agro, a choisi de mettre en place une stratégie plus prudente basée sur la complémentarité des techniques chimiques et biotechnologiques. Une prudence qui est aussi de rigueur chez Dow Chemical et BASF qui amorcent, à leur tour, le virage des biotechnologies végétales. Ainsi, chez Rhône-Poulenc Agro, des matières actives chimiques, telles que les insecticides Fipronil et Acétamiprid, les herbicides Isoxaflutole, Flurtamone et Oxadiargyl et le régulateur de croissance Cyclanilide, devraient continuer à nourrir la croissance du groupe pendant de nombreuses années. Cinq autres lancements sont programmés sur la période 2001-2006 et Rhône-Poulenc Agro ne devrait pas en rester là. Doté des outils de recherche les plus modernes, le groupe dispose maintenant d'une capacité de criblage d'un million de molécules par an, tandis que son centre de recherche de Sophia Antipolis, spécialisé en toxicologie prédictive, permet de recaler très tôt les produits douteux. Pourtant, la révolution des biotechnologies est en marche même si, pour l'heure, "on arrive difficilement à savoir ce qu'elles vont apporter et surtout quand", estime A. Godard. A l'horizon 2005, la part des biotechnologies ne représentera que 30 Mrds F sur un marché agrochimique mondial de 220 Mrds F. Pour préparer l'avenir, Rhône-Poulenc Agro consacre cependant 15 % de son budget de R&D aux biotechnologies, principalement à la modification des caractères agronomiques des plantes. Le groupe a ainsi développé un gène de totérance au bromoxynil qui a d'abord été transféré au coton. Le groupe place maintenant de grands espoirs sur le transfert de ce gène à d'autres cultures comme le canola, le colza et le trèfle. Et, d'ici à l'an 2000, des plantes mères tolérantes aux herbicides HBN (bromoxinyl, ioxynil), aux isoxazoles et au glyphosate, avec ou sans gène Bt (gène d'activité insecticide du Bacillus thuringiensis) devraient être disponibles pour les principales cultures. En revanche, pas d'intégration en aval dans les semences. Les prix du marché sont aujourd'hui prohibitifs et Alain Godard préfère conserver du cash au cas où des opportunités se présenteraient. En contrepartie, le groupe joue la carte de l'innovation et multiplie les partenariats avec des semenciers. Une voie radicalement différente de celle des groupes agrochimiques qui s'intègrent dans les semences avec la ferme volonté de contrôler à terme l'ensemble de la profession. Enfin, depuis deux ans, le groupe a encore élargi son champ d'activités avec le lancement de programmes de recherche sur la modification des qualités intrinsèques des plantes. Dans ce domaine, Rhône-Poulenc "n'est ni en avance, ni en retard sur ses concurrents", mais il lui faudra probablement patienter jusqu'en 2005 pour récolter les fruits de ses premiers travaux. Cette fois, le marché visé n'est plus celui de l'agrochimie, mais celui de l'alimentation. Dix fois plus vaste, ce marché, qui se chiffre en centaines de milliards de dollars, est également très convoîté par DuPont. Ce dernier va pouvoir lui consacrer une part des 4,4 Mrds $ que lui a rapportés la mise en Bourse de Conoco. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Valeant rachète PharmaSwiss

Valeant rachète PharmaSwiss

Le laboratoire canadien Valeant Pharmaceuticals International, basé à Mississauga en Ontario, vient d'annoncer l'acquisition de la société suisse PharmaSwiss, spécialisée dans les[…]

07/02/2011 | GénériquesPharma
Imagerie médicale : Lilly rachète Avid Radiopharmaceuticals

Imagerie médicale : Lilly rachète Avid Radiopharmaceuticals

Bleu de méthylène : Novasep industrialise le procédé de Provepharm

Bleu de méthylène : Novasep industrialise le procédé de Provepharm

Génériques : Sohm va doubler sa production en  Inde

Génériques : Sohm va doubler sa production en Inde

Plus d'articles