Nous suivre Info chimie

Air Liquide associé au complexe géant de Natgasoline aux États-Unis

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Dans un contexte de frénésie des projets de méthanol aux États-Unis, l'un des projets les plus avancés est celui de Natgasoline, filiale d'OCI, au Texas. Projet pour lequel Air Liquide vient de signer deux contrats pour la fourniture d'oxygène et du procédé technologique.

Le géant français et mondial des gaz industriels se retrouve impliqué dans l'un des plus importants projets de méthanol aux États-Unis. Air Liquide a indiqué qu'il avait signé des contrats avec Natgasoline, filiale du groupe OCI pour son projet de construction d'un complexe géant de méthanol à Beaumont, au Texas. Natgasoline, qui compte bien profiter de la manne apportée par la révolution des gaz de schiste outre-Atlantique, projette de construire une usine d'une capacité de 5 000 tonnes par jour de méthanol. Avec des capacités nominales de 1,75 million de tonnes par an, ce complexe se poserait d'emblée comme la plus grande installation de production de méthanol sur le sol américain, et l'une des plus imposantes au monde, revendique Natgasoline. La mise en service est envisagée pour fin 2016. Ce projet avait été annoncé fin 2013. Le montant des investissements prévus n'a toujours pas été rendu public. À Beaumont, OCI dispose déjà d'une usine de méthanol, dont les capacités doivent passer cette année de 730 000 à 913 000 t/an. Fin 2015, OCI devrait ainsi dépasser les 2,6 Mt/an de méthanol (voir graphique).

« Le groupe tricolore investira environ 90 millions d'euros. »
 

Au total, Air Liquide a signé deux contrats avec OCI. Le premier porte sur la fourniture de 2 400 t/j d'oxygène au futur complexe de méthanol. Le groupe tricolore va déployer les grands moyens pour ce projet puisqu'il y investira environ 90 millions d'euros. Air Liquide va construire à proximité du site une unité de séparation des gaz de l'air (ASU), décrite « d'une grande efficacité énergétique et dotée de technologies de pointe ». L'ASU, dont la mise en service est programmée pour le second semestre 2016, produira de l'azote et de l'argon en plus des volumes d'oxygène. Le groupe français indique qu'elle sera « raccordée au vaste réseau de canalisations d'Air Liquide dans la région du Golfe du Mexique, au Texas et en Louisiane, garantissant ainsi un approvisionnement d'une fiabilité maximale ».

Le second contrat signé avec OCI porte sur la fourniture par Air Liquide de la technologie Lurgi MegaMethanol. Le procédé propriétaire du groupe français est décrit comme une « technologie avancée pour convertir le gaz naturel en méthanol en grandes quantités et à bas prix. Cette technologie a été mise au point pour des usines de méthanol exportant dans le monde entier, avec des capacités de plus d'un million de tonnes métriques par an ». Selon Air Liquide, ce procédé permet de réduire les coûts de production de plus de moitié pour les installations de méthanol à grande échelle. Il aurait comme principales caractéristiques « le reformage du gaz naturel à l'oxygène (soit en combinaison avec du reformage à la vapeur, soit en tant que reformage purement adiabatique), la synthèse du méthanol en deux étapes dans des réacteurs refroidis à l'eau et au gaz situés sur la route de réaction optimale, et la capacité à recycler l'hydrogène pour ajuster la composition du gaz de synthèse », précise le groupe. En outre, ce procédé serait particulièrement adapté pour la production de propylène à partir de méthanol (procédé MTP). Ce qui présente un avantage certain aux États-Unis où les installations de propylène ne sont pas nombreuses actuellement.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Tensions sur les approvisionnements : l’État mobilisé

Suite à une réunion le 14 avril avec les représentants des six filières les plus touchées par la crise d'approvisionnement de composants et de matières premières, la ministre[…]

15/04/2021 | France Relance
Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Plus d'articles