Nous suivre Info chimie

Air Liquide fournira du xénon aux satellites

J.C.

Le géant français des gaz industriels a conclu deux contrats pluriannuels pour fournir du xénon de haute pureté destiné aux satellites à propulsion électrique. Les contrats ont été signés distinctement avec Airbus Defence and Space et Thales Alenia Space. Le premier est la division du groupe Airbus rassemblant les activités de Cassidian, Astrium et Airbus Military. N°1 européen et n°2 mondial de l'industrie spatiale, cette division est présentée comme le leader mondial des satellites électriques haute puissance. De son côté, Thales Alenia Space, coentreprise entre Thales (67 %) et Finmeccanica (33 %), est leader des satellites flexibles très haut débit. Le montant global pour ces deux contrats, prévus à moyen terme c'est-à-dire sur une durée moyenne de 3 à 5 ans selon un porte-parole du groupe, atteint 20 millions d'euros. Gaz très rare, le xénon est utilisé sous forme de haute pureté dans les secteurs de l'industrie, du médical, de l'électronique et du spatial. Dans ce domaine, il est utilisé notamment comme « agent propulseur pour la mise en orbite et le maintien en position des satellites », indique Air Liquide. Le groupe précise que « la propulsion des satellites est récemment entrée dans une nouvelle ère avec le développement des moteurs tout électriques, percée technologique qui transforme l'industrie du satellite ». Ces moteurs utilisent l'énergie produite par les panneaux solaires du satellite pour expulser un gaz (habituellement du xénon) et générer ainsi la propulsion. Les moteurs tout électriques augmentent la capacité de charge du satellite de 50 %, en réduisant fortement les coûts de lancement. Au cours des années à venir, au moins un tiers du marché devrait adopter cette technologie.

Air Liquide se revendique leader mondial de la production de xénon. Le groupe en produit principalement dans des centres de purification et de conditionnement en France et en Allemagne. Comme l'air comprend généralement 78 % d'azote, 21 % d'oxygène et seulement 1 % de gaz rares comme l'argon, le néon, le krypton ou le xénon, seules les très grandes unités de séparation des gaz de l'air (ASU) permettent les productions de gaz rares.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles