Nous suivre Info chimie

Air Liquide noue un partenariat avec le CEA

A.F.

Des ventes en retrait au 1er trimestre pour Air Liquide

Le groupe français a généré un chiffre d'affaires de 3,7 milliards d'euros au premier trimestre 2013, en diminution de 2,1 % par rapport à la même période en 2012. Les ventes de la principale division Gaz et Services progressent en revanche de 4,9 % et s'établissent à 3,4 Mrds €. « Sauf dégradation de l'environnement, Air Liquide est confiant dans sa capacité à réaliser une nouvelle année de croissance du résultat net en 2013 », affirme Benoît Potier, p-dg du spécialiste des gaz industriels.

Le spécialiste français des gaz industriels amorce une collaboration dans le domaine des biocarburants.

Il a signé un accord avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans le cadre du projet Syndièse. Porté depuis 2009 par le CEA et ses partenaires industriels, ce dernier vise à construire un démonstrateur de biocarburants de 2e génération sur le site de Bure-Saudron (Meuse et Haute-Marne). Selon les termes de cette nouvelle collaboration, le CEA va développer sur le site de Bure-Saudron et le centre de Grenoble (Isère) une chaîne de procédés de prétraitements permettant de broyer en poudre fine, mettre sous pression, doser et convoyer la biomasse solide (notamment du bois). Celle-ci sera ensuite injectée dans un brûleur. C'est là qu'interviendra Air Liquide. Le groupe va développer une technologie de combustion utilisant un brûleur fonctionnant à l'oxygène à la place de l'air. Cela permettra de transformer directement la biomasse solide en gaz de synthèse. Le gaz de synthèse pourra enfin être traité pour produire du biocarburant de seconde génération. L'ensemble des travaux de R&D liés à la combustion de l'oxygène seront réalisés dans les centres de recherche d'Air Liquide situés à Paris-Saclay, Francfort (Allemagne), et Newark (États-Unis) et en collaboration avec des instituts internationaux de recherche. Contrairement aux biocarburants de 1e génération, ceux de 2e génération ne concurrencent pas les usages alimentaires puisqu'ils utilisent des déchets agricoles ou sylvicoles.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles