Nous suivre Info chimie

Air Liquide s'appuie sur les émergents

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Une unité de CO2 à Pomacle

Air Liquide démarrera en septembre prochain une unité de valorisation de dioxyde de carbone à Pomacle (Marne). Cet investissement de 13 M, qui traitera et purifiera 120 000 t/an de CO2 issu de la fermentation de betteraves sur le site de la société Cristanol, est destiné à accroître la présence d'Air Liquide sur le marché du CO2 pour l'agroalimentaire. Au niveau européen, le groupe disposera ainsi à la fin 2010 de 24 unités permettant de valoriser 1,25 Mt/an de CO2.

Le premier bilan financier 2010 du spécialiste français des gaz industriels confirme les pays émergents comme un axe prioritaire (CPH n°498). Si le groupe affiche une croissance au premier trimestre de 8,3 %, à 2,76 Mrds € pour sa principale activité Gaz et services (5,1 % à 3,15 Mrds € pour le total groupe), elle se porte à 14,2 % pour la région Moyen-Orient-Afrique et 21,9 % pour l'Asie-Pacifique. Pierre Dufour, directeur général délégué, assure d'ailleurs que « le contraste du profil de la reprise s'accentue entre les pays émergents et les pays matures ». Il n'est donc pas étonnant de voir Air Liquide multiplier les projets hors d'Europe. En Chine, sa croissance ne passe pas que par les marchés de l'acier et du fer. Le groupe trouve aussi des relais de croissance dans la production de produits chimiques à partir de charbon (coal-to-chemicals). Sa filiale Air Liquide Hangzhou, spécialisée dans l'ingénierie et la construction a signé, mi-avril, deux contrats distincts pour la construction et la vente de quatre unités de séparation des gaz de l'air (ASU). Le montant des contrats n'a pas été rendu public. Le premier concerne la construction de deux ASU d'une capacité de 1 400 tonnes d'oxygène par jour pour un complexe pétrochimique de la société Yulin Energy and Chemical Corporation, filiale du groupe Shaanxi Yanchang Petroleum. Ces deux unités devraient entrer en service au deuxième trimestre 2012. Le complexe, implanté au cœur de la Chine, produira du polyéthylène et du polypropylène à partir de charbon et de résidus du raffinage et du gaz naturel. Le deuxième contrat concerne la construction de deux autres ASU de 2 100 t/j d'oxygène, prévues pour être opérationnelles respectivement à la fin 2010 et au premier trimestre 2011, pour Shandong Hualu Hengsheng à Dezhou, à l'est du pays. Spécialiste des engrais, ce pétrochimiste chinois utilisera l'oxygène dans ses unités de gazéification du charbon pour sa nouvelle usine d'acide acétique. A l'opposé sur le globe, c'est en Argentine qu'Air Liquide progresse également. Il vient de démarrer une unité de production d'hydrogène par réformage de gaz naturel à Campana, dans le nord du pays. Cette unité, d'un investissement de 36 M€, servira à alimenter une raffinerie d'Esso Petrolera Argentina.

 

 

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles