Nous suivre Info chimie

AkzoNobel et Evonik progressent à Ibbenbüren

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Neolyse Ibbenbüren, coentreprise à parts égales entre AkzoNobel et Evonik, a attribué un contrat EPCM (ingénierie, fourniture des équipements et management de la construction) à l'entreprise Chemieanlagenbau Chemnitz (CAC) pour leur future électrolyse à membrane sur leur site d'Ibbenbüren en Allemagne. Les deux partenaires ont également acquis les licences et technologies de production auprès de tiers. L'actuelle électrolyse au mercure sera ainsi remplacée par une électrolyse à membrane d'une capacité de 82 000 tonnes par an de chlore et de 130 000 t/an de potasse caustique. La construction doit démarrer au premier trimestre 2016, avant une mise en service au quatrième trimestre 2017. AkzoNobel sera dès lors en charge de la commercialisation des volumes de chlore et d'hydrogène produit durant l'électrolyse. Une partie de ces volumes sera également utilisée directement sur le site. Evonik aura à charge de commercialiser la potasse caustique, sachant qu'une partie de ces volumes sur son site de Lülsdorf pour la production de carbonate de potassium.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le recyclage des plastiques en Europe progresse

Le recyclage des plastiques en Europe progresse

PlasticsEurope a présenté les chiffres du recyclage des plastiques en 2018, qui sont largement en progression. Une bonne nouvelle, même si ces chiffres restent toujours trop bas. C’est Hervé Millet, le directeur[…]

20/01/2020 | ActualitésPlastiques
Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Rétrospective 2019 : Les actualités qui ont marqué l'année

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

Intermédiaires : Indorama rachète la branche de Huntsman

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Plus d'articles