Nous suivre Info chimie

AkzoNobel et Evonik progressent à Ibbenbüren

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Neolyse Ibbenbüren, coentreprise à parts égales entre AkzoNobel et Evonik, a attribué un contrat EPCM (ingénierie, fourniture des équipements et management de la construction) à l'entreprise Chemieanlagenbau Chemnitz (CAC) pour leur future électrolyse à membrane sur leur site d'Ibbenbüren en Allemagne. Les deux partenaires ont également acquis les licences et technologies de production auprès de tiers. L'actuelle électrolyse au mercure sera ainsi remplacée par une électrolyse à membrane d'une capacité de 82 000 tonnes par an de chlore et de 130 000 t/an de potasse caustique. La construction doit démarrer au premier trimestre 2016, avant une mise en service au quatrième trimestre 2017. AkzoNobel sera dès lors en charge de la commercialisation des volumes de chlore et d'hydrogène produit durant l'électrolyse. Une partie de ces volumes sera également utilisée directement sur le site. Evonik aura à charge de commercialiser la potasse caustique, sachant qu'une partie de ces volumes sur son site de Lülsdorf pour la production de carbonate de potassium.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles