Nous suivre Info chimie

AkzoNobel ferme une usine canadienne de chlorate de sodium

J.C.

La filiale canadienne du géant néerlandais a décidé de cesser ses productions de chlorate de sodium sur le site de Salaberry-de-Valleyfield, au Québec (Canada). La fermeture de l'ensemble de l'usine est programmée au 30 mars prochain. Ce projet doit permettre au groupe de « faire face au marché en évolution. Depuis les cinq dernières années, la demande pour le chlorate de sodium en Amérique du Nord était en déclin. Cette décision est cohérente avec notre stratégie de développer les marchés en croissance pour la division des produits de blanchiment tout en optimisant nos activités dans les marchés plus matures », nous a confié Cynthia Martin, la directrice de l'usine. Les 48 salariés du site sont touchés par le projet. Certains pourraient être reclassés sur un autre site québécois d'AkzoNobel, à Magog, qui produit également du chlorure de sodium. C'est d'ailleurs à l'usine de Magog et également sur deux sites américains, à Columbus (Mississippi) et Moses Lake (Washington) qu'AkzoNobel envisage de transférer les productions de l'usine de Valleyfield. Le chimiste néerlandais ne disposera donc plus que de trois sites en Amérique du Nord pour ses productions locales de chlorate de sodium, un produit dont la principale application concerne le blanchiment de la pâte à papier.

Selon Chemical Week, l'usine condamnée disposerait de capacités de 118 000 t/an, ce qui n'a pas été confirmé par AkzoNobel. Par ailleurs, cette annonce intervient alors que le géant néerlandais continue son processus de spin-off de sa division Spécialités chimiques, avalisé par les actionnaires en fin d'année (CPH n°825).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chélats: accord commercial entre Nouryon et Itaconix

Chélats: accord commercial entre Nouryon et Itaconix

Le groupe chimique Nouryon, l'ex-division AkzoNobel Specialty Chemicals, a annoncé, le 15 janvier, un accord de commercialisation avec l'Américain Itaconix. Selon les termes de l'accord, Itaconix produira et fournira[…]

21/01/2019 | ActualitésChimie
Sika offre 2,2 Mrds € pour le Français Parex

Sika offre 2,2 Mrds € pour le Français Parex

PolyOne acquiert Fiber-Line

PolyOne acquiert Fiber-Line

CNPC et PDVSA construisent un complexe intégré en Chine

CNPC et PDVSA construisent un complexe intégré en Chine

Plus d'articles