Nous suivre Info chimie

AkzoNobel finalise la cession de ses spécialités chimiques

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
AkzoNobel finalise la cession de ses spécialités chimiques

© Chimie Pharma Hebdo

Le géant néerlandais peut enfin pleinement se recentrer sur les peintures et revêtements. AkzoNobel a finalisé, au 1er octobre, la cession de sa division Specialty Chemicals aux fonds Carlyle et GIC, pour 10,1 milliards d'euros. Une manne financière qui va, en grande partie, être redistribuée aux actionnaires.

C'est fait. AkzoNobel vogue désormais sans ses spécialités chimiques. Le groupe néerlandais a officialisé, le 1er octobre 2018, la finalisation de la cession d'AkzoNobel Specialty Chemicals aux fonds Carlyle et GIC (Singapour). Cette opération avait été lancée au début du printemps 2018, après une année 2017 tumultueuse, au cours de laquelle le groupe avait fermement bataillé pour échapper aux griffes de l'Américain PPG (CPH n°838). Cette cession marque aussi l'une des plus grandes transactions dans l'industrie chimique mondiale, cette année, avec un montant de 10,1 milliards d'euros. Carlyle et GIC héritent ainsi d'une entité qui a généré des ventes de 4,98 Mrds € en 2017 pour un Ebitda de 1,01 Mrd €. Soit une marge d'Ebitda de 20,4 %. AkzoNobel Specialty Chemicals, dont le nom risque probablement de changer dans un avenir plus ou moins proche, est un ensemble de 9 500 salariés et de 85 implantations dans le monde, dont une en France à Ambès (Gironde), spécialisée dans les produits pour les pâtes et papiers. L'entité s'articule en quatre grandes divisions avec en premier lieu les Produits fonctionnels, puis les Produits industriels, les Produits de performance et pour les pâtes et papiers, et la division Chimie de surface. Les activités sont encore très européennes, continent pesant pour près de la moitié des ventes, loin devant l'Amérique du Nord, la zone Asie-Pacifique, l'Amérique latine et le reste du monde (voir graphiques).

6,5 Mrds E reversés aux actionnaires

Comme prévu dès l'annonce du projet de scission des spécialités chimiques en 2017, bien avant l'accord avec Carlyle et GIC, AkzoNobel sera très généreux avec ses actionnaires. Le groupe prévoit de leur reverser 5,5 Mrds €, lesquels s'ajoutent au 1 Mrd € versé dès la fin 2017, soit un total de 6,5 Mrds €. Une somme très conséquente par rapport au bénéfice net de 7,5 Mrds € que le groupe entend retirer de cette cession. AkzoNobel avalisera les décisions précises lors d'une assemblée générale extraordinaire programmée au 13 novembre prochain. Il est prévu, en tout cas, que cette manne de 5,5 Mrds € sera répartie comme tel : 2 Mrds € pour un remboursement de capital et une consolidation des actions, 1 Mrd € au titre d'un dividende spécial, et 2,5 Mrds € dans le cadre d'un programme de rachat d'actions, lequel devrait s'achever mi-2020. Le reste des profits de la cession sera utilisé par AkzoNobel pour épurer sa dette, assumer les coûts de sa transformation et investir dans des acquisitions.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La construction de l’usine de Wacker en Corée est complétée

La production d’un nouveau spray dryer permettant la fabrication de poudres de polymères dispersibles a commencé sur la nouvelle usine de Wacker à Ulsan, en Corée du Sud. D’une capacité de[…]

06/09/2019 | Corée du SudSpécialités
Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

Ineos finalise l'acquisition des composites d’Ashland

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

BASF construit une usine en Chine sous la marque Chemetall

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Biocontrôle : le Français M2i lève 60 M€

Plus d'articles