Nous suivre Info chimie

AkzoNobel renforcé au Brésil

J.C.

Le chimiste néerlandais a finalisé l'extension d'une unité « chemical island » sur le complexe de Fibria, un géant brésilien des pâtes à papier, à Três Lagoas au Brésil. AkzoNobel a ainsi mis en service une seconde unité de dioxyde de chlore sur le site. Les espaces de stockage et d'entreposage de produits chimiques ont aussi été renforcés. Ce projet permet de s'aligner avec le doublement des capacités de production de pâte à papier du complexe de Fibria. Ce dernier, spécialisé dans la pâte issue d'eucalyptus, a investi 2,2 milliards de dollars (environ 1,87 Mrd €) pour atteindre à Três Lagoas des capacités installées de 3,25 millions de tonnes par an. Ce qui en fait l'une des plus grandes usines de ce type au monde.

Le concept de « chemical island » développé par AkzoNobel consiste à implanter sur des sites de production de pâte à papier des unités de chlorure de sodium et de dioxyde de chlore. Ces dérivés chlorés alimentent ainsi directement les usines de pâte à papier pour le blanchiment, essentiellement. Le système a plusieurs avantages. Il permet d'éliminer un approvisionnement de ce type de produits chimiques par la route grâce à des pipelines directement reliés. Sur le plan énergétique, l'hydrogène co-produit dans les unités d'AkzoNobel est utilisé comme matière première énergétique pour le producteur de pâte à papier. Tandis que celui-ci fournit à AkzoNobel de l'électricité co-produite par ses propres procédés. Actuellement cinq des six unités de dioxyde de chlore alimentant les quatre complexes de Fibria au Brésil sont gérées par AkzoNobel via ce système de « chemical island ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Yara et Engie collaborent dans l'hydrogène vert en Australie

Le géant norvégien et européen des engrais vient de s'associer au groupe énergétique français dans le domaine de l'hydrogène vert. Yara et Engie s'engagent ainsi dans une étude[…]

18/02/2019 | HydrogèneChimie de base
Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Afyren sécurise 60 M€ pour son industrialisation

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Cabot cède sa division Fluides de spécialité à Sinomine

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Nutrien débourse 340 M$ pour Actagro

Plus d'articles