Nous suivre Info chimie

AkzoNobel renforce ses activités

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
AkzoNobel renforce ses activités

Activités d'AkzoNobel en 2010

© Source : AkzoNobel

Le groupe néerlandais est en passe de réaliser une double acquisition dans le domaine des revêtements via la reprise de l'Allemand Schramm et de certaines activités du Sud-Coréen SSCP. AkzoNobel se développe également dans le segment des peintures décoratives à travers sa filiale anglaise où il regroupera ses deux sites de production sur un nouveau site.

Muscler encore un peu plus ses positions dans les revêtements et les peintures. Tel est l'objectif d'AkzoNobel qui annonce plusieurs investissements dans ces secteurs. Il souhaite notamment mettre la main sur le fabricant allemand de revêtements Schramm Holding détenu à 70,5 % par le groupe coréen SSCP. Le projet valorise Schramm à environ 142 M€ et devrait être concrétisé au second semestre 2011. AkzoNobel va profiter de cette opération pour réaliser un coup double en rachetant également les activités Revêtements de SSCP. Le groupe coréen conçoit et fournit essentiellement des revêtements pour l'industrie électronique. De son côté, Schramm fabrique et commercialise des revêtements pour diverses applications comme les plastiques, les métaux et l'isolation électrique. Une activité en plein dynamisme pour le groupe allemand puisqu'elle a progressé de 18 % sur les trois dernières années. Il a généré 115 millions d'euros de chiffre d'affaires pour un Ebitda de 13,3 M€ en 2010. De même, plus de la moitié des ventes de SSCP et Schramm ont lieu en Asie, principalement en Chine, Corée, Vietnam et Thaïlande. « Ces acquisitions nous permettent de devenir un leader mondial dans les revêtements plastique de spécialité pour les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les télévisions. Elles renforcent aussi notre position sur le marché du design des intérieurs de véhicules, qui gagne du terrain en Chine », se réjouit Conrad Keijzer, directeur de la division Revêtement industriels d'AkzoNobel. La reprise de Schramm lui permettrait de mettre la main sur six sites industriels dont deux en Europe (Offenbach en Allemagne et Barcelone en Espagne) et surtout quatre sites sur le très stratégique continent asiatique : à Shanghai, Huizhou et Tianjin en Chine, ainsi qu'à Rayong en Thaïlande.

110 M€ d'investissements dans les peintures décoratives

Le chimiste néerlandais se développe aussi dans le secteur des peintures décoratives. Plus particulièrement en Grande-Bretagne. AkzoNobel prévoit en effet de centraliser cette activité, qui possède actuellement un site dédié à Prudhoe et une unité de production à Slough, sur un seul site de production. La production sur les sites existants devrait être arrêtée d'ici trois ans et demi. Le groupe emploie actuellement 89 personnes sur le site de Prudhoe et 131 sur l'unité de production de Slough. « Avant de prendre toute décision finale, nous allons d'abord entrer dans une période de consultation avec nos employés », précise toutefois Richard Stuckes, directeur d'AkzoNobel Decorative Paints Europe, Moyen-Orient, Afrique. Il ajoute que « si le projet va de l'avant, il y aura des possibilités de relocalisation ». A terme, le projet prévoit d'incorporer le siège social et les activités de recherche, développement et marketing de la division Peintures décoratives à Slough. Le nouveau site de production qui remplacera les deux sites actuels sera construit, lui, dans le nord-est de l'Angleterre, à environ 40 km de Prudhoe. D'un investissement de 110 M€, il devrait être opérationnel fin 2014 et permettrait de consommer 60 % moins d'énergie que les sites existants. Ces différents investissements permettent de consolider la position d'AkzoNobel sur ses deux secteurs phares. L'activité Peintures décoratives et Revêtements de performance représentent en effet respectivement 34 % et 32,5 % des ventes du groupe néerlandais en 2010.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Le pétrochimiste britannique BP et le spécialiste danois des énergies renouvelables Ørsted ont signé, le 10 novembre 2020, une lettre d’intention pour un projet de production d’hydrogène vert[…]

13/11/2020 | HydrogèneChimie
BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Plus d'articles