Nous suivre Info chimie

AkzoNobel se concentre sur les zones émergentes

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

,
AkzoNobel se concentre  sur les zones émergentes

Les favelas brésiliennes utilisent désormais de la peinture AkzoNobel.

© © AkzoNobel

Profondément restructuré et désormais focalisé sur les revêtements, le groupe néerlandais entame une nouvelle ère, visant les 20 Mrds € de chiffre d'affaires, grâce aux zones en forte croissance.

Le géant chimique néerlandais a an noncé cibler un chiffre d'affaires de 20 milliards d'euros en 2015 dans le cadre d'un point sur sa stratégie. L'an dernier, avec la crise, ses ventes s'étaient établies à 13,9 milliards d'euros, contre 15,4 Mdrs € en 2008. Ces ambitions marquent l'entrée du groupe dans ce qu'il appelle une troisième et nouvelle ère. Après une période de transformation en profondeur de son portefeuille, entre 2003 et 2008, marquée par le retrait d'AkzoNobel de la pharmacie et son recentrage sur les revêtements, puis la période 2008-2010 dite d'intégration et de restructuration avec notamment l'acquisition du Britannique ICI, AkzoNobel est désormais focalisé sur les revêtements et les peintures.

Décidé à booster l'innovation dans l'ensemble de ses marchés, AkzoNobel a énoncé une stratégie géographique beaucoup plus précise.

Les zones émergentes à forte croissance sont la priorité des priorités. En Chine, le groupe veut doubler son chiffre d'affaires annuel, à 3 Mrds $.

Comme au Brésil où il compte atteindre rapidement 1,5 Mrd € annuellement. En Inde, il entend gonfler ses ventes par quatre, de 250 M€ actuellement à 1 Mrd € . Le Moyen-Orient, l'Afrique Sub-saharienne ou encore les pays émergents européens (comme la Pologne, la Russie ou la Turquie) sont dans la ligne de mire prioritaire d'AkzoNobel. Au total, ces zones qui représentent aujourd'hui 40 % des ventes du groupe devraient dépasser les 50 % dans les cinq prochaines années.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Construction d'un pilote de PEKK  à Serquigny

Construction d'un pilote de PEKK à Serquigny

Le groupe français, Arkema, construit actuellement un pilote semi-industriel pour préparer l'arrivée de la fabrication de polyéthers cétone cétone (PEKK) au sein de l'usine de Serquigny (Eure, 450 salariés), spécialisée dans la production de[…]

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Bayer MaterialScience veut doubler ses ventes en Asie

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Dow Corning et Wacker inaugurent leur site chinois

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Arkema rachète 550 M€ d'actifs à Total

Plus d'articles