Nous suivre Info chimie

Albemarle cède des activités à J.M. Huber

J.C.

Toujours occupé à réorganiser et réaligner ses activités depuis l'acquisition de Rockwood en 2014 pour plus de 6 milliards de dollars, Albemarle vient de conclure un accord définitif avec son compatriote J.M. Huber pour lui céder son activité Retardateurs de flammes minéraux et certaines activités de chimie de spécialités. Les détails financiers de la transaction, qui devrait se finaliser début 2016, n'ont pas été dévoilés. Elle comporte la cession de la filiale allemande d'Albemarle, Martinswerk, et de son usine de Bergheim, ainsi que des 50 % que détenait Albemarle au sein de la coentreprise Magnifin Magnesiaprodukte, détenue aux côtés du groupe RHI, et qui produit de l'hydroxyde de magnésium à Breitenau, en Autriche. Le groupe américain de spécialités avait indiqué au printemps cesser certaines productions de retardateurs de flammes minéraux. De son côté, J.M. Huber se félicite de pouvoir compléter ses gammes de produits ignifuges et de suppresseurs de fumée. Dans le détail, la transaction lui permet d'ajouter à ses gammes des additifs ignifuges comme du trihydrate d'alumine précipité et moulu, de l'hydroxyde de magnésium précipité, et des spécialités comme des hydrates spéciaux pour le papier, de l'oxyde d'aluminium utilisé principalement pour la céramique, des agents de matité principalement pour les revêtements, ou encore de l'alumine activée en granulés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles