Nous suivre Info chimie

Alfa Laval mise sur la production biosourcée

A.R.

En 2014, le spécialiste suédois des équipements d'échange thermique, de séparation et de transfert de fluides a publié des ventes nettes de 35,07 milliards de couronnes suédoises (3,76 Mrds €), en hausse de 18 %.

Son carnet de commandes affiche une progression de 21 %, à 36,66 Mrds de SEK. L'Ebitda ajusté du groupe ressort à 5,89 Mrds SEK, en hausse de 20 % sur un an, permettant une marge d'Ebitda ajusté de 16,8 % en 2014, contre 16,5 % en 2013. Le résultat net a faibli de 2 %, à 2,97 Mrds SEK. Alfa Laval doit ce bon bilan à son positionnement sur des marchés dynamiques, parmi lesquels celui des produits biosourcés. Des unités pilotes à la production, le groupe suédois propose une gamme complète d'équipements combinés pour optimiser le rendement des procédés et réduire les coûts de fonctionnement. Sur le territoire français, au fort potentiel en termes de production biosourcée, les investissements des dernières années au sein d'Alfa Laval France (9,3 % des investissements Groupe en 2014) ont notamment permis la création d'une nouvelle ligne de production à Alfa Laval Vicarb (Isère) pour la production d'un nouvel échangeur à plaques et calandres, le réaménagement des postes de travail de soudure à Alfa Laval Spiral (Nièvre) et la construction de bureaux neufs et de nouveaux équipements dans l'atelier d'assemblage d'Alfa Laval Packinox (Saône-et-Loire). Par ailleurs, pour augmenter sa présence sur le marché et élargir son offre de technologies, le groupe suédois a fait l'acquisition de deux entreprises en 2014 : Frank Mohn (Norvège), spécialisé dans les systèmes de pompage offshore, et CorHex (Corée du Sud), spécialiste des échangeurs soudés haute pression. À hauteur de 2,2 % des ventes en 2014, notons que les investissements en R&D de l'équipementier affichent une baisse de 0,2 % par rapport à 2013. Le groupe suédois poursuit son objectif de mettre sur le marché des produits et services qui répondent aux exigences des clients et aux changements structurels qui créent la demande (croissance des besoins énergétiques, réglementations environnementales plus strictes).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Talke ouvre un entrepôt à Cologne

Talke ouvre un entrepôt à Cologne

Le spécialiste allemand de la logistique pour la chimie, Talke, a inauguré un entrepôt à Hurth, près de Cologne, en Allemagne. La mise en service de ce dépôt à trois sections a permis de[…]

Maire Tecnimont limite la casse en 2019

Maire Tecnimont limite la casse en 2019

Exercice solide pour Brenntag en 2019

Exercice solide pour Brenntag en 2019

Univar accuse une perte nette en 2019

Univar accuse une perte nette en 2019

Plus d'articles