Nous suivre Info chimie

Alpha-oléfines linéaires :BP ferme son site californien de Pasadena

Sujets relatifs :

,
BP fermera à la fin 2005 son site américain d'alpha-oléfines linéaires (LAO) de Pasadena. Cette mesure réduira de 500000 t/an la capacité globale du groupe, qui sera alors de 550000 t/an. La compagnie cite la conjoncture difficile qui touche ces produits, avec une croissance de la demande en berne et une hausse des prix des matières premières et de l'énergie. Par ailleurs, plusieurs extensions conduites par BP et d'autres producteurs ont mené à une surcapacité sur le marché. En 2002, le groupe avait déjà mis un terme à la production d'alcools linéaires sur le site, activité pour laquelle l'unité de LAO avait été construite. Le site de Pasadena est le plus anciens du groupe dans les LAO. Celui d'Alberta au Canada (250000 t/an), démarré en 2001, et celui de Feluy en Belgique (300000 t/an), seront maintenus. Le groupe dispose d'un site de polyalphaoléfines (PAO) à Deer Park, non loin du site de Pasadena, également conservé. La fermeture du site de Pasadena intervient alors que BP a évoqué deux options pour son activité LAO/PAO, dans le cadre de la réorganisation de ses activités chimiques, qui doit conduire à la cession de sa division Oléfines et dérivés (O&D) fin 2005. Le segment pourrait ainsi soit être intégré à O&D, soit être vendu ( CPH n°254 ). Selon le cabinet de conseil SRI Consulting, la capacité mondiale de LAO s'élevait à 2,5 Mt/an en 2003, dont 68 % sont issus d'Amérique du Nord. La demande mondiale devrait enregistrer une croissance annuelle moyenne de 4 à 5 %. BP partage avec Shell, Chevron Phillips et Sasol la tête du marché mondial des LAO, avec des parts de marché respectives de 30 %, 25 %, 25 % et moins de 10 %. De son côté, Sabic doit démarrer en 2006 une unité de LAO de 150 000 t/an au sein de sa filiale Jubail United Petrochemical. Elle fera appel au procédé a-Sablin, développé par le groupe en association avec Linde ( CPH n°257 ).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

Naissance du numéro 1 mondial des styréniques

En fusionnant leurs activités dans le domaine des styréniques, BASF et Ineos font émerger le nouveau numéro 1 mondial. Il évoluera sous le nom de Styrolution.On ne voit pas tous les jours émerger un « player » de plus de 5 milliards d'euros de[…]

01/12/2010 | Pétrochimie
Indorama, leader mondial du PET

Indorama, leader mondial du PET

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Reliance dévoile ses projets en pétrochimie

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Investissement de 9 à 10 Mrds € à Ludwigshafen

Plus d'articles