Nous suivre Info chimie

Altivia reprend le site d'Axiall aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'Américain Altivia Chemicals, spécialiste des sels à base de fer, a conclu un accord définitif avec son compatriote Axiall (Ex-Georgia Gulf) pour l'acquisition de l'usine de phosgène et de dérivés implantée à La Porte, au Texas (États-Unis). La transaction, dont les détails financiers n'ont pas été divulgués, doit se finaliser début avril. Les 120 salariés seront intégralement repris par Altivia. Selon les deux chimistes américains, cette usine est la plus grande en Amérique du Nord pour la production de phosgène et de dérivés, comme des chloroformiates et des chlorures d'acide. Des produits utilisés principalement dans la production de polymères, de spécialités pharmaceutiques et agrochimiques. « L'acquisition de cette usine chimique de taille mondiale crée une échelle suffisamment importante pour permettre à Altivia de se montrer compétitif mondialement », se réjouit Michael Jusbache, p-dg d'Altivia. Fondé en 1986, ce groupe basé à Houston (Texas) est focalisé sur les spécialités chimiques destinées au traitement des eaux, aux forages pétroliers, ou encore à la production de pâte et papier. En 2012, Altivia s'était séparé de ses commodités en les cédant à Brenntag.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles