Nous suivre Info chimie

Amende de 66 M$ pour Toyobo aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le producteur japonais de fibres et textiles techniques a signé un accord avec le ministère américain de la Justice pour régler deux plaintes déposées aux États-Unis au sujet de la fiabilité de sa fibre Zylon utilisée notamment dans les gilets pare-balles. Toyobo a accepté de régler une amende de 66 millions de dollars pour régler les deux dossiers et faire tomber les charges. Selon la justice américaine, Toyobo, seul producteur au monde de Zylon aurait caché et nié, entre 2001 et 2005, que cette fibre pouvait se dégrader rapidement dans des conditions normales de chaleur et d'humidité. L'Institut américain de la Justice s'est saisi du dossier et a publié une étude indiquant que 50 % des gilets pare-balles fabriqués en Zylon ne remplissaient pas cette fonction essentielle de protection contre les balles. Ce qui a mené d'emblée à une décertification de la fibre pour cet usage aux États-Unis. Des amendes d'un total équivalent à 66 M$, ont été appliquées en parallèle aux fabricants de gilets pare-balles, de tisserands, de distributeurs et de cinq individus. Cette fibre équipait des gilets acquis par le gouvernement américain pour équiper ses forces de police et de réglementation fédérales et locales.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

Appel à manifestation d’intérêt : 10 projets retenus par Lyon Vallée de la chimie

La mission Lyon Vallée de la Chimie a officialisé le 2 mars 2021 le choix de 10 projets à son appel à manifestation d’intérêt « Les ateliers Cleantech » lancé en octobre 2020. Se[…]

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Covid-19 : Solvay fait le bilan de son fonds de solidarité

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Quatre start-up de chimie verte intègrent le FT120

Justice : Bayer poursuivi par ses actionnaires

Justice : Bayer poursuivi par ses actionnaires

Plus d'articles