Nous suivre Info chimie

Angus Chemical et AgroFresh prêts à être cédés par Dow

J.C.

Les sociétés Angus Chemical et AgroFresh pourraient rapidement être mises en vente, rapporte Reuters en citant des sources anonymes mais très proches des dossiers. Ces deux filiales de spécialités pourraient représenter des cessions d'un montant total combiné de près de 2 milliards de dollars. Selon Reuters, Dow aurait déjà mandaté la banque d'investissements Morgan Stanley pour céder les deux sociétés à des tiers. Suite à ces révélations, Dow n'a ni infirmé ni confirmé. Les ventes d'Angus Chemical et d'AgroFresh viendraient en plus des cessions programmées des activités chlore/soude et chloro-vinyliques de Dow. Le groupe avait même indiqué au printemps qu'il serait prêt à des cessions d'actifs représentant un total compris entre 4,5 et 6 Mrds $ d'ici 2015.

 

Angus Chemical, un spécialiste des nitroalcanes

 

Implanté à Buffalo Grove dans l'Illinois (États-Unis), Angus Chemical a été acquis par Dow fin 1999. Une partie de ses activités de chimie fine a depuis été intégrée dans le périmètre de la division Dow Biocides. Dès sa fondation en 1936 aux États-Unis, Angus Chemical s'est spécialisé dans la production de nitroalcanes, et produit aujourd'hui du nitrométhane, du nitroéthane, du 1-nitropropane, et du 2-nitropropane. Ces « buildings blocks » servent aussi d'additifs comme dans le contrôle de l'acidité et de la corrosion, dans la dispersion, ou encore dans la mise en émulsion. La société dispose d'actifs aux États-Unis, à Singapour, à Shanghai (Chine), São Paulo (Brésil), Mumbai (Inde) et à Horgen, en Suisse. Le 1er mai 1991, une usine américaine de nitroparaffine d'Angus Chemical à Sterlington, en Louisiane, avait explosé, causant la mort de huit salariés. Selon les sources citées par Reuters, l'Ebitda de cette filiale de Dow s'élèverait à environ 115 M$ par an, mais elle pourrait être cédée pour 10 fois ce montant.

 

AgroFresh, issu de Rohm and Haas

 

AgroFresh, de son côté, avait été fondé par Rohm and Haas, acquis lui-même par Dow en 2008. Cette filiale de Dow est spécialisée dans la production de spécialités à base de 1-méthylcyclopropène, qui servent notamment pour la production de matériaux d'emballage dans l'agroalimentaire, essentiellement pour le stockage et le transport de fruits, de légumes, ou encore de fleurs et de plantes. Basé à Philadelphie (Pennsylvanie), AgroFresh générerait un Ebitda annuel de 50 à 60 M$ et serait là encore cédé pour environ 10 fois cette valeur, assure Reuters.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Protoxyde d’azote : le parlement interdit la vente aux mineurs

Le parlement français a annoncé que la vente de protoxyde d’azote, quel que soit le conditionnement, serait désormais interdite aux mineurs. Le texte de loi précise, en outre, qu’il est « interdit de[…]

26/05/2021 |
Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Produire du papier en France permet de lutter contre le changement climatique

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Plus d'articles