Nous suivre Info chimie

Année mitigée pour LyondellBasell

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Année mitigée pour LyondellBasell

L'exercice 2018 n'aura pas été de tout repos pour le pétrochimiste américain. D'un côté, LyondellBasell a engagé et achevé une acquisition d'envergure et de diversification stratégique avec la reprise d'A. Schulman pour 2,25 milliards de dollars et se positionner comme un leader mondial des compounds plastiques (CPH n°833). De l'autre, LyondellBasell a dû batailler contre les fluctuations des matières premières qui ont affaibli ses marges, une demande automobile moindre, les niveaux bas record du Rhin, ou encore des problèmes de maintenance sur son complexe pétrochimique de Wesseling, en Allemagne. Au total, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 13 %, à 39,0 Mrds $. En revanche, l'Ebitda a faibli de près de 4 %, à 6,87 Mrds $ et le résultat net de près de 4 % également, à 4,69 Mrds $.

La division Olefins & Polyolefins (O&P) Americas a vu son Ebitda régresser de 137 M$, à 2,25 Mrds $, principalement en raison de l'impact des matières premières pour les productions d'oléfines, contrebalancé par de meilleures performances des segments polyéthylène et polypropylène. La division O&P Europe, Asia, International, a vu son Ebitda fondre de plus de la moitié, de 1,3 Mrd $ à 682 M$. Là encore le groupe évoque les marges rognées mais également un déclin de 10 % des volumes en raison des problèmes à Wesseling et du trafic fluvial sur le Rhin au second semestre 2018.

La division Intermédiaires et dérivés a enregistré une progression de 42 % de son Ebitda, à 1,7 Mrd $ grâce à une meilleure demande et des conditions de marchés plus favorables pour l'oxyde de propylène et ses dérivés et surtout grâce à une véritable amélioration des marges pour les intermédiaires chimiques. La division Advanced Polymer Solutions, qui comprend désormais les activités de A. Schulman a vu son Ebitda passer de 405 à 329 M$ sur un an, notamment avec des coûts d'intégration et de transaction de 69 M$ liés à l'acquisition. LyondellBasell souligne toutefois que cette opération lui a permis de déjà dégager des synergies de 47 M$ sur l'année 2018, et que beaucoup sont attendues pour les deux prochaines années.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

HDPE : LyondellBasell retarde le démarrage de son unité texane de La Porte

Les premiers lots de polyéthylène haute densité (PEhd) de la future unité de LyondellBasell à La Porte devront encore attendre. Le pétrochimiste américain a annoncé que le démarrage[…]

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Catalyse : WR Grace s’empare de Rive Technology

Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

Edito : Deux craqueurs saoudiens en projet au Texas

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

LyondellBasell renonce à acquérir Braskem

Plus d'articles