Nous suivre Info chimie

Appel à manifestation d'intérêt du Grenoble Chemical Park

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Appel à manifestation d'intérêt du Grenoble Chemical Park

© Grenoble Chemical Park

Le Grenoble Chemical Park et Grenoble Alpes Métropole ont lancé un appel à manifestation d'intérêt « chimie, énergie, environnement », dans le cadre du salon Pollutec. L'objectif est d'encourager de nouveaux acteurs pour promouvoir les initiatives et les projets industriels dans les domaines de la chimie verte, des cleantechs, des procédés éco-efficients, des produits bio-sourcés, de l'hydrogène mobilité, des énergies renouvelables ou décarbonées, de méthanation ou encore de valorisation et de recyclage. Ces dernières années, la plateforme a connu quelques avancées, comme le raccordement du parc au réseau de chauffage urbain, ce qui permet des échanges de chaleur, ou l'implantation d'Extracthive Chemical Products pour le développement de procédés de recyclage de déchets industriels comme l'alumine, la fibre de carbone ou le carbonate de lithium. Grenoble Chemical Park et Grenoble Alpes Métropole évoquent aussi le « développement de procédés éco-efficients, la valorisation des coproduits et le renforcement des liens entre les industriels du sud grenoblois, grâce aux importants investissements réalisés ou en cours, sur les plates-formes chimiques de Pont-de-Claix et de Jarrie (nouvelles électrolyses, nouvelles unités de fabrication ou de production d'énergie, approvisionnement en hydrogène par canalisation directe, valorisation de l'hydrogène en énergie décarbonée...) ». Grenoble Chemical Park est la plateforme chimique du Pont-de-Claix (Isère) où sont implantées sept entreprises comme Vencorex, Arkema, Solvay, Air Liquide ou encore Novacid. Au total, 700 salariés et 200 sous-traitants permanents travaillent sur la plateforme. Un million de tonnes de matières premières sont mises en oeuvre chaque année, notamment du chlore, de la soude, du monoxyde de carbone, de l'hydrogène, du phosgène, du toluène, des acides, des amines ou encore du trichlorure de sodium. La valeur actuelle des installations est estimée à un milliard d'euros, et la plateforme bénéficie d'investissements annuels de 30 à 50 M€

www.grenoble-chemicalpark.com/

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Alors que l’opération d’évacuation des 1 300 fûts de l’usine Lubrizol à Rouen a débuté le 22 octobre, le p-dg du groupe Eric Schnur était auditionné par la commission[…]

L’OGCI met en place des programmes CCUS

L’OGCI met en place des programmes CCUS

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Les acteurs du secteur s’engagent dans l’économie circulaire

Les acteurs du secteur s’engagent dans l’économie circulaire

Plus d'articles