Nous suivre Info chimie

« Appel des 30 » pour dynamiser la Vallée de la Chimie

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

30 partenaires, 30 hectares disponibles, et un horizon 2030. De quoi marquer les esprits pour le lancement de cet « Appel des 30 ».

Cet appel à projet, encadré par le Grand Lyon, est destiné à accompagner la mutation et la dynamisation de la Vallée de la Chimie, avec la volonté d'en faire une référence européenne en matière de cleantech. L'objectif est de permettre le développement de projets industriels et technologiques dans les filières chimie, énergie et environnement, à l'entrée sud de Lyon (Rhône). Plus précisément à proximité des communes de Saint-Fons et Feizin, déjà hauts lieux de l'industrie chimique dans l'Hexagone. Outre le développement de nouvelles activités orientées « cleantech », l'objectif est aussi de profiter des installations et infrastructures déjà existantes pour une meilleure mutualisation des moyens, favorisant un fonctionnement sous le mode cluster.

L'appel est ouvert aux entreprises industrielles, quelle que soit leur taille, des filières chimie, énergie et environnement, ainsi qu'aux opérateurs en aménagement immobilier d'entreprise. Les actes de candidature sont attendus jusqu'au 30 octobre prochain, et les projets définitifs des candidats présélectionnés à l'issue de cette première échéance devront être déposés jusqu'au 30 janvier 2015. L'Appel des 30 dispose aujourd'hui de 30 hectares de fonciers publics et privés immédiatement mobilisables, que ce soit sous forme de terrains nus, de friches industrielles et d'emprises sur des sites industriels en activité. Des tènements sont ainsi proposés par le Grand Lyon mais aussi par des industriels, de Solvay à BASF, de Bluestar Silicones à Kem One. Selon l'engouement reçu, ce sont en réalité près de 60 hectares qui pourraient être mobilisables. L'appel à projets offre aussi un véritable accompagnement qui se déclinera en deux volets via une multitude de partenaires publics et privés (voir liste ci-contre). D'abord pour l'ingénierie réglementaire et technique, volet qui comprend l'aide à la prise en compte des risques technologiques, la conception architecturale et l'aménagement des sites en fonction des réglementations en vigueur. Ensuite, un accompagnement dit « d'ingénierie financière », afin de trouver de possibles soutiens et mécanismes de soutien aux projets soumis, via des organismes partenaires comme Bpifrance, l'Ademe, ou la Caisse des Dépôts. Pour les candidats, des visites de sites sont déjà prévues. L'Appel des 30 ambitionne déjà la création de 300 emplois dans les trois prochaines années, sur un territoire qui recense déjà 6 000 emplois directs, dont 1 800 chercheurs, dans la chimie, la pétrochimie et le raffinage.

Pour aller plus loin : www.appeldes30.fr

Les partenaires de l'« Appel des 30 »

Le Grand Lyon, les communes de Feyzin, Pierre-Bénite, Saint-Fons, et Solaize, et la région Rhône-Alpes. Les entreprises Air Liquide, Total, GDF Suez, IFP Énergies Nouvelles, Arkema, BASF, Bluestar Silicones, Ken One, Novacap, Sanofi, Solvay, et SITA Suez Environnement. Partenaires financiers : Caisse des Dépôts, bpifrance, Total Développement Régional, SOMUDIMEC, Ademe. Autres partenaires : les pôles Axelera et Tenerrdis, la plateforme Axel'One et l'Institut Ideel, le pôle Interfora, l'UIC et l'UIC Rhône-Alpes, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), l'Association pour le Développement Durable de la Vallée de la Chimie (ADDVC), l'Association nationale des collectivités pour la Maîtrise des Risques Technologiques Majeurs (AMARIS), l'Agence de Développement de la Région Lyonnaise (ADERLY), la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Lyon, et la Fédération Nationale des Agents Immobilier (FNAIM) du Rhône.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Lubrizol : Le groupe veut agir en bon voisin

Alors que l’opération d’évacuation des 1 300 fûts de l’usine Lubrizol à Rouen a débuté le 22 octobre, le p-dg du groupe Eric Schnur était auditionné par la commission[…]

L’OGCI met en place des programmes CCUS

L’OGCI met en place des programmes CCUS

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Des produits domestiques interdits à la vente en libre-service ?

Les acteurs du secteur s’engagent dans l’économie circulaire

Les acteurs du secteur s’engagent dans l’économie circulaire

Plus d'articles