Nous suivre Info chimie

Arkema acquiert la start-up Piezotech

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

Arkema renforce son portefeuille de copolymères fluorés avec une nouvelle gamme de matériaux de très haute performance. Le groupe annonce en effet l'acquisition de la société française Piezotech (Hésingue, Haut-Rhin) qui développe et fabrique des films et capteurs à partir de polymères et copolymères fluorés électroactifs, pour les secteurs de la robotique, de l'aéronautique, du textile, de l'automobile ou encore de l'électronique. Ces polymères ont la propriété de se déformer sous tension électrique et de convertir une force mécanique en énergie électrique. Ils présentent également la caractéristique de stocker et de restituer l'énergie.

Du côté de la start-up, cette opération va lui permettre de produire en plus grand volume (fois 10 dans un premier temps) et à un meilleur coût en accédant aux compétences industrielles d'Arkema. « Nous produisons déjà des petites quantités de polymères que nous commercialisons dans le monde et qui rapporte quelques centaines de milliers d'euros annuels, précise Fabrice Domingues Dos Santos, p-dg de Piezotech depuis février 2010. Aujourd'hui, nous adaptons un pilote sur le site d'Arkema à Pierre-Bénite (Rhône) pour arriver à en faire une activité significative d'ici à quelques années, ajoute le dirigeant, auparavant chimiste dans un service de recherche d'Arkema à Pierre-Bénite. Nous nous appuierons également sur les équipes R&D d'Arkema pour développer une famille de polymères fluorés électroactifs, les terpolymères, qui se caractérisent par une déformation plus importante sous tension électrique et par une capacité de stockage et de restitution d'une grande quantité d'énergie », se félicite Fabrice Domingues Dos Santos. Cette dernière génération de polymères permettra de mettre en place des micro-actionneurs pour la robotique ou l'aéronautique, des textiles intelligents, ou encore des haut-parleurs plats.

La société Piezotech a été créée en 1993 par le professeur François Bauer à partir de ses travaux à l'Institut de Recherche franco-allemand de Saint-Louis (Haut-Rhin). En 2006, Piezotech est devenue une société indépendante. François Bauer, ex p-dg de la société, a cédé les rennes à Fabrice Domingues Dos Santos début 2010, mais reste conseiller scientifique. Après deux embauches récentes, la start-up a aujourd'hui un effectif de cinq personnes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles