Nous suivre Info chimie

Arkema dans le collimateur des riverains à Lacq

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La fédération Sepanso 64, affiliée à France Nature Environnement, est vent debout contre Arkema et ses activités industrielles dans le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques). Elle dénonce des dysfonctionnements sur les sites de Lacq et de Mourenx, notamment pour des manquements sur le traitement des rejets gazeux et des pratiques abusives de torchage, lesquels seraient responsables de pluies acides et de risques sanitaires sur les riverains. De plus, la Sepanso 64 dénonce une opacité de la part d'Arkema et un manque de soutien des pouvoirs publics pour accéder à des informations, malgré des commissions mixtes mises en place, ces dernières années.

Le groupe chimique reconnaît l'existence de phénomènes d'irritation et assure oeuvrer pour en trouver les causes et apporter des solutions. Un dispositif piloté par Sobegi a été mis en place sur l'ensemble de la plateforme. De son côté, Arkema explique avoir repris en 2016, une unité de revalorisation d'émanations soufrées, qui nécessitait une modernisation et une fiabilisation des équipements. Deux millions d'euros ont été injectés pour la mise en conformité de ces équipements entre 2016 et 2017, et 1 M€ va être engagé pour un plan de fiabilisation sur trois ans. Des analyseurs ont également été déployés pour obtenir plus de données et déterminer les raisons des phénomènes d'irritation. Arkema évoque aussi un éventuel effet cocktail pour les riverains avec les rejets des autres industriels sur la plateforme.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Total et Sanofi parmi les 25 entreprises les plus attractives de France

Pour la quatrième année consécutive, le réseau social professionnel LinkedIn a publié son classement des 25 entreprises françaises les plus attractives. Total et Sanofi y figurent respectivement à[…]

08/04/2019 | ConjoncturePanorama
L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

L’Echa et le Cefic cherchent des solutions face aux non conformités des dossiers Reach

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

Henkel déploie un programme de digitalisation à destination de ses 53000 employés

L'Echa maintient son guichet ouvert

L'Echa maintient son guichet ouvert

Plus d'articles