Nous suivre Info chimie

Arkema peaufine la cession du pôle à Klesch

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Acquisition finalisée pour HiproPolymers et Casda Biomaterials

Arkema a finalisé l'acquisition des deux sociétés chinoises Hipro Polymers, spécialiste des polyamides bio-sourcés 10.10, et de Casda Biomaterials, leader mondial de l'acide sébacique produit à partir d'huile de ricin. Le projet d'acquisition avait été annoncé cet automne dans le cadre d'une transaction de 365 M$ (CPH n°572). Ces deux nouvelles implantations chinoises d'Arkema, avec deux nouveaux sites industriels près de Shanghai et de Pékin, représentent au total un chiffre d'affaires d'environ 230 M$ en 2011 et recensent 750 salariés.

Le projet « Amarante » suit son cours. Début février, Arkema a présenté de façon plus détaillée son projet de cession de ses activités vinyliques (CPH n°572) au groupe suisse Klesch, lors d'une réunion extraordinaire du comité central d'entreprise. Réunion qui a notamment permis au futur management de la future société, dont le nom reste à trouver et qui deviendra filiale du groupe Klesch, de présenter son business plan et les investissements à venir sur la période 2012-2014. En plus des habituels investissements de maintenance, un total de 40 millions d'euros est prévu pour redresser et développer l'ancien pôle vinyliques d'Arkema. Cette enveloppe sera notamment dévolue à des « modernisations techniques, des améliorations de procédés, de fiabilisation énergétique, et des augmentations de capacités », selon un porte-parole du groupe français. Les sites industriels de Saint-Auban (Alpes-de-Haute-Provence), Saint-Fons (Rhône), Balan (Ain), Berre, Lavera et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ainsi que celui d'Hernani en Espagne seront essentiellement concernés parmi les 22 sites repris. La réunion a aussi permis de préparer le futur fonctionnement des sites de Balan et Saint-Auban qui deviendront des sites partagés entre Arkema et la future société, dont le siège sera basé à Lyon (Rhône). Malgré l'absence de plan social, puisque l'ensemble des sites et des 2 630 salariés seront intégralement transférés, Arkema s'est mis d'accord avec ses partenaires sociaux pour engager dans les prochains jours une expertise libre dans le cadre du processus de cession. Des experts mandatés par les syndicats seront chargés d'analyser l'ensemble des documents, les nouveaux organigrammes, le business plan et les investissements prévus, notamment. Cette cession, qui devrait se conclure mi-2012, inquiète cependant toujours les salariés concernés par le transfert et les syndicats d'Arkema. Des mouvements de grève sur les sites du pôle Vinyliques du groupe ainsi que sur d'autres sites non concernés ont eu lieu le 2 février dernier, lors de la réunion, pour marquer ces inquiétudes. Mais aucun mouvement de grève ni de blocage n'a été reconduit au-delà, selon la direction d'Arkema.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Le géant allemand de la chimie BASF a fait part de son intention de réaligner sa division Global Business Services dans la continuité de son développement. Créée le 1er janvier 2020 dans le cadre de la[…]

22/09/2020 | Chimie
Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Urée : BFI respecte son calendrier pour la construction de son usine

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Protection des cultures : BASF s’offre une technologie d’AgriMetis

Plus d'articles