Nous suivre Info chimie

Arkema triplera ses capacités à Changshu

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les unités de production de Changshu

- Peroxydes organiques (3 000 t/an)

- Acide fluorhydrique anhydre (20 000 t/an)

- Forane 22 (35 000 t/an)

- HFC-125 (15 000 t/an, coentreprise Arkema Daikin Advanced Fluorochemicals)

- Compounds de spécialités pour les cuirs synthétiques (Filiale Resinoplast)

- PVDF (polymères fluorés Kynar) - Démarrage prévu en début 2011.

- Polymères acryliques (Filiale Coatex) - Démarrage mi-2011

- Latex acryliques pour des polymères en émulsion - Démarrage fin de 2012.

- Copolyamides (Platamid, campagnes de production de Rilsamid et Rilsan)

Les investissements se multiplient sur la plateforme chinoise du groupe appelée à devenir l'an prochain la 3e plus grande mondiale d'Arkema. Quelques semaines après l'annonce d'un investissement de 30 millions de dollars (22,3 M€) à Changshu, près de Shanghai pour une unité de latex acryliques (CPH n°523), le chimiste français a décidé de renforcer sur place ses productions de polyamides. En l'occurrence de tripler ses capacités actuelles de production de polyamides 11 et 12 d'ici à 2013. Cette décision est motivée par la « très forte demande des clients asiatiques » dans les marchés de l'énergie et surtout dans le secteur de l'automobile et des camions, précise le groupe. Prévue pour être mise en service au premier semestre 2012, la future ligne de production sera dotée de capacités de 6 000 tonnes par an. Cette ligne produira du Rilsamid, un polyamide 12, et du Rilsan, un polyamide 11 produit à partir d'huile de ricin. A Changshu, Arkema produisait jusqu'ici des copolyamides (Platamid) et avait déjà effectué des campagnes de production de Rilsamid et de Rilsan. Ces productions sont appelées à devenir centrales alors que le segment des copolyamides est en décroissance, indique le groupe. Les polyamides Rilsamid/Rilsan, qui trouvent notamment des applications dans les circuits d'essence pour l'automobile ou les chaussures de sport, sont également produits également en France, sur le site de Serquigny (Eure), ainsi que sur le site américain de Birdsboro (Pennsylvanie). Ces cinq dernières années, Arkema a investi plus de 200 millions d'euros en Chine. En plus de la plateforme de Changshu, le groupe dispose d'une unité d'eau oxygénée à Wujing dans la région de Shanghai, d'un site de stabilisants organoétains pour PVC près de Pékin, et d'un site d'opacifiants pour céramiques et des catalyseurs pour polyesters à Guangzhou.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Hydrogène vert : Linde construit un électrolyseur PEM

Le spécialiste allemand des gaz industriels Linde a annoncé la construction d’une usine d’électrolyseurs à membrane à échange de protons (PEM) sur le complexe chimique de Leuna (Allemagne).[…]

19/01/2021 | Gaz industrielsChimie
Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Exclusif

Les dix opérations les plus marquantes de l’année 2020

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

Plus d'articles