Nous suivre Info chimie

Ashland acquiert ISP pour 3,2 Mrds $

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
Le chimiste américain va se renforcer dans les ingrédients fonctionnels via la reprise de son compatriote International Specialty Products (ISP). L'opération, d'un montant de 3,2 Mrds $, va aussi lui permettre de mieux équilibrer ses ventes entre l'Amérique du Nord et le reste du monde.

Les grandes acquisitions sont bien de retour dans la chimie. Après les opérations Solvay-Rhodia ou encore DuPont-Danisco, Ashland se lance avec une offre de 3,2 milliards de dollars (2,2 Mrds €) sur son compatriote International Specialty Products (ISP). Un montant du même ordre que celui de l'acquisition d'Hercules, en 2008 pour 3,3 Mrds $ (CPH n°432). Basé à Wayne, dans le New Jersey, ISP a généré l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,53 Mrd $, en croissance de 22 %, et a dégagé une marge d'Ebitda de 21,4 %. Ce groupe de 2 700 salariés dispose d'un solide réseau industriel de dix usines aux Amériques dont huit aux États-Unis ainsi qu'au Canada et au Brésil, et six sites en Europe dont trois en Allemagne (Marl, Horhausen et Memmingen) ainsi que deux au Royaume-Uni (Newton Aycliffe et Poole) et enfin une en France à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes). Cette unité de 60 personnes dispose d'un centre de R&D et produit notamment des principes actifs pour la cosmétique et la dermatologie. Avec ISP, Ashland table sur un chiffre d'affaires annuel combiné d'environ 7,6 Mrds $ et estime que sa cible permettra de générer à elle seule presque la moitié d'un Ebidta attendu désormais à 1,1 Mrd $ en 2011. La finalisation de l'acquisition, attendue en septembre, devrait par ailleurs permettre des réductions de coûts de 50 M$ par an dès la deuxième année d'intégration. En cas de non-faisabilité ou non-conclusion de cette transaction en numéraire de 3,2 Mrds $, ISP a sécurisé des indemnités de 413 M$.

Comme avec le rachat d'Hercules, ISP va permettre à Ashland d'un peu plus renforcer sa présence dans les additifs et les ingrédients de spécialités. L'opération étendra « significativement nos positions sur des marchés à plus fortes marges, plus fortes croissances et moins sensibles aux cyclicités comme les produits de soins et les produits pharmaceutiques », juge James O'Brien, p-dg du groupe. Ashland renforcera ses débouchés dans les marchés des soins pour la peau, des soins capillaires ou encore de l'hygiène buccale, comme par exemple les ingrédients pour dentifrices. ISP, spécialiste des polymères hydrosolubles, des ingrédients actifs et des additifs fonctionnels, complétera aussi la présence d'Ashland dans les marchés de l'agroalimentaire, de l'énergie, des revêtements, des adhésifs et du traitement de l'eau. La division Ingrédients fonctionnels d'Ashland, accessoirement la plus rentable avec une marge d'Ebitda de 21,8 % pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 1 Mrd $, devrait ainsi presque doubler de volume grâce à l'intégration d'ISP. Géographiquement, l'opération va enfin offrir à Ashland l'opportunité de mieux équilibrer ses ventes à l'international (voir graphique). Grâce à ISP, qui génère 60 % de ses ventes hors Amérique du Nord, le nouveau Ashland devrait atteindre 50 % de chiffre d'affaires hors de cette zone, contre 42 % actuellement.

 

Les ventes d'Ashland et d'ISP par régions, en % du chiffre d'affaires 2010

Source : Ashland

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles