Nous suivre Info chimie

Ashland étudie des options pour son pôle I&S

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe américain de spécialités réfléchit à son portefeuille. Alors qu'il s'est séparé de Valvoline pour un recentrage sur sa seule chimie de spécialités (CPH n°732), Ashland semble se poser des questions sur sa business unit Intermédiaires et solvants (I&S). Au cours de la présentation de ses résultats annuels le 9 novembre, Chemical Week rapporte que William Wulfsohn, le président et p-dg, a indiqué que le groupe va se pencher sur le « rôle de I&S au sein du portefeuille ». Notamment car il s'agit d'une activité cyclique et correspondant plus à des commodités. Pour le moment, rien n'est décidé et aucun calendrier n'est fixé.
 

Ces activités ont intégré Ashland lors de l'acquisition d'International Specialty Products en 2011 (CPH n°553). I&S est principalement centré sur la production de 1,4-butanediol (BDO) et ses dérivés comme le tétrahydrofurane et le n-méthylpyrrolidone, qui trouvent des applications comme intermédiaires dans les polymères et les polyuréthanes et comme solvants de procédés dans l'électronique, la construction ou encore la production d'ingrédients pharmaceutiques actifs. La business unité I&S d'Ashland dispose de deux sites de production, à Lima, dans l'Ohio (États-Unis), et à Marl, en Allemagne. Pour l'exercice annuel 2016 clos le 30 septembre, I&S a souffert d'une part d'un arrêt technique de l'usine américaine pendant cinq semaines et d'autre part, d'un niveau bas de cycle pour le BDO, précise Ashland dans le résumé de ses résultats. Malgré une hausse des volumes écoulés de 1 % en un an, les ventes ont chuté de 17 % depuis l'exercice 2015 en raison des prix bas, lesquels ne se relèveraient d'ailleurs pas dans l'immédiat. Cette situation aurait notamment pesé pour la division Matériaux de performance d'Ashland qui a subi une perte opérationnelle de 118 M$ en 2016 contre un gain opérationnel de 87 M$ en 2015. Centrée sur les matériaux composites, cette division, qui a généré un chiffre d'affaires de 930 M$ l'an dernier (près d'un tiers des ventes totales d'Ashland hors Valvoline), englobe I&S. La business unit représente près 30 % des ventes de la division Matériaux de performance.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

Polariseurs LCD : LG Chem conclut un accord avec Shanshan

  Le groupe coréen LG Chem a annoncé la signature d’un contrat conditionnel avec la société chinoise Ningbo Shanshan. Cet accord porte sur la vente d’une partie de l’activité de[…]

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Accident industriel : LG Polymers India sommé d’évacuer son stock de styrène

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Fuite de gaz sur le site de LG Polymers India

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Empreinte environnementale : Total vise la neutralité carbone pour 2050

Plus d'articles