Nous suivre Info chimie

Ashland vend sa division distribution pour 930 M$

J.H.

Pour 930 millions de dollars (667 M€), le groupe américain de spécialités cède sa division de distribution Ashland Distribution, au fonds privé d'investissement TPG Capital. Cette division d'Ashland incarne le n° 3 mondial selon le dernier classement ICIS, et distribue des produits chimiques, des plastiques et des matériaux composites en Amérique du Nord, ainsi que des thermoplastiques en Europe. Elle est aussi présente sur le marché des plastiques en Chine depuis 2009. Après taxes, la transaction prévue pour être finalisée en mars 2011 devrait procurer 825 M$ à Ashland. Des liquidités qui pourraient être consacrées à de nouvelles acquisitions entre 100 et 300 M$ selon la stratégie de croissance externe du groupe. Alors que Brenntag et Univar ont effectué leur entrée en Bourse cette année (CPH n°503, CPH n°514), la possibilité d'un désengagement via une introduction en Bourse avait été envisagée, mais jugée finalement trop risquée par les dirigeants. Pour James J. O'Brien, président et directeur général d'Ashland, « ce désinvestissement reflète l'axe stratégique d'Ashland et représente une étape majeure dans notre transformation depuis plusieurs années vers un groupe de spécialités hautement performant ».

Depuis 2005 avec la cession de ses activités pétrolières, celle de ses activités Road Construction en 2006, et surtout avec l'acquisition d'Hercules en 2008, pour 3,3 milliards de dollars (CPH n°432), le groupe s'était largement recentré sur la chimie de spécialités. Après le désinvestissement de sa distribution, Ashland disposera de quatre grandes divisions : Aqualon Functional Ingredients, Hercules Water Technologies, Performance Materials et Consumer Markets. Ashland Distribution emploie 2 000 personnes en Amérique du Nord et en Europe. En 2009, cette activité disposait de 57 sites en propre ou en location et de trois sites dédiés au conditionnement. La division a pesé pour 3,4 Mrds $ de ventes lors de l'exercice fiscal 2010, clos en septembre. Ce qui représente 37 % de l'ensemble des ventes de l'Américain (à 9,2 Mrds $), soit la plus importante des cinq divisions du groupe. Une division dont les ventes ont toutefois largement chuté ces deux dernières années en raison de la baisse des volumes et d'effets prix et devises défavorables. En 2007 et 2008, elle représentait 51% du périmètre d'Ashland, avec un chiffre d'affaires de 4,37 Mrds $ en 2008. D'autre part, la divison affichait une rentabilité réduite, seulement 10 % (89 M$) de l'Ebitda du groupe, chiffré à 887 M$ au total.Pour Kevin Burns, partenaire à TPG Capital, « le fonds a une longue tradition dans l'accompagnement d'anciennes filiales pour les faire prospérer comme entreprises indépendantes. Avec notre expérience dans les produits chimiques et la distribution, le potentiel de performance est toujours élevé pour Ashland Distribution ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Pompes : Sulzer investit sur son site finlandais

Pompes : Sulzer investit sur son site finlandais

Le fournisseur suisse d’équipements de procédés Sulzer a officialisé, le 22 mars 2021, un investissement sur son usine de Kotka en Finlande.  Ce projet va accroître sa productivité et[…]

Commerce chimique : Brenntag démontre sa résilience sur l’exercice 2020

Commerce chimique : Brenntag démontre sa résilience sur l’exercice 2020

Commerce chimique : Maroon Group s’empare d'une activité de The Cary

Commerce chimique : Maroon Group s’empare d'une activité de The Cary

Traitement des déchets : Aurea reprend une usine de Suez

Traitement des déchets : Aurea reprend une usine de Suez

Plus d'articles