Nous suivre Info chimie

Avec Norit, Cabot s'offre un « pure player » du secteur

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
L'Américain Cabot se lance dans une opération de 1,1 milliard de dollars pour l'acquisition du Néerlandais Norit, spécialiste des charbons actifs et de la purification. De quoi renforcer sa présence dans les spécialités et muscler son réseau industriel.

L'opération s'inscrit dans « la transformation actuelle de notre portefeuille », visant à faire de Cabot une « société focalisée sur des spécialités chimiques, moins cycliques et à plus fortes marges », commente Patrick Prevost, président et directeur général du groupe. Le géant américain du noir de carbone va débourser 1,1 milliard de dollars (environ 880 M€) en numéraire pour prendre le contrôle de Norit, un des leaders mondiaux des charbons actifs et de la purification. Cette société néerlandaise était détenue depuis 2007 par les fonds d'investissements Doughty Hanson et Co Managers Limited et Euroland Investments. L'opération, qui serait la plus grande acquisition menée par Cabot (3,17 Mrds $ de chiffre d'affaires en 2011) pourrait être finalisée avant la fin de l'année. Elle devrait permettre au groupe d'étoffer son portefeuille de spécialités et d'élargir significativement son périmètre avec des activités plutôt rentables et performantes. Norit a généré l'an dernier un chiffre d'affaires de 360 M$ et affiché une croissance moyenne annuelle de 12 % depuis 2007. Sur cette période pourtant tourmentée par la crise de 2008-2009, ses ventes ont continué de progresser, à un rythme de 8 % au minimum. L'Ebitda ajusté a progressé d'une moyenne de 30 % depuis 2007, en atteignant 92 M$ en 2011. La marge d'Ebitda est stabilisée à hauteur de 25 % depuis les trois derniers exercices contre entre 14 % et 19 % en 2007 et 2008. De quoi se montrer alléchant, d'autant que les perspectives seraient du même niveau selon Cabot. Avec Norit, le groupe américain devrait élargir ses effectifs de 760 salariés dans le monde et atteindre les 5 000 employés. Son réseau industriel devrait passer de 39 à 49 sites sur la planète. Actuellement, Norit détient dix usines réparties essentiellement en Europe (Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni) et aux Amériques (États-Unis, Mexique, Brésil).

« L'opération devrait permettre à Cabot d'étoffer son portefeuille de spécialités »

Chez Cabot, l'arrivée de Norit est décrite comme une « extension naturelle de nos compétences centrales de R&D et de développement d'applications », se réjouit Patrick Prevost. Les charbons actifs servent de multiples marchés, avant tout dans les domaines de la protection de l'environnement, de la purification des eaux et de l'air, de l'agro-alimentaire, de la pharmacie ou encore des catalyseurs. Selon la société, Norit dispose d'une vaste gamme et possède des « procédés d'activation à la vapeur et chimique » qui « permettent d'utiliser un large éventail de matières premières telles que tourbe, bois, lignite, charbon, écorce de noix de coco et jusqu'aux noyaux d'olives ». Ses charbons actifs sont produits sous formes de poudre, de granulés ou extrudés, avec des calibres divers pouvant être extrêmement fins, et des degrés d'activation et de pureté différents.

 

 
Les marchés applicatifs de Norit

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

Commerce chimique : « Nos entreprises se sont préparées à un éventuel Brexit »

L'année 2018 a été marquée par de lourds investissements dans le cadre de la troisième échéance de Reach et de nombreuses démarches administratives en prévision d'un[…]

01/06/2019 | ChimieENTRETIEN
Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

Le rôle crucial de l'industrie chimique quantifié aux quatre coins du monde

La chimie allemande au ralenti

La chimie allemande au ralenti

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Signature d'un nouveau contrat de filière chimie et matériaux

Plus d'articles