Nous suivre Info chimie

AZF :le dernier vestige de l'usine de Toulouse démoli

Sujets relatifs :

,
Le dernier vestige de l'usine d'AZF à Toulouse, une tour en béton de 81 mètres de hauteur, a été démoli la semaine dernière, par foudroyage. La destruction de cette cheminée était la dernière grande étape avant la dépollution, sur une période de 18 mois, de la zone qui sera réindustrialisée pour accueillir le Cancéropôle toulousain. L'opération a mobilisé 40 salariés d'Arkema, filiale de Total, et le dispositif global, eu égard aux mesures de sécurité, était d'une centaine de personnes (préfecture, pompiers, police, équipement, mairie, etc.). Les trafics routier et aérien ont été suspendus pendant la démolition. Quatre jours avant l'opération, le groupe Total a signé un accord d'indemnisation avec 106 familles locataires et propriétaires d'un immeuble qui avait été détruit lors de l'explosion. Selon les termes de cet accord, Total s'est engagé à conduire le chantier de destruction de l'immeuble en question, et à verser près de 8 M aux victimes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

AZF : Décision d'appel annulée

AZF : Décision d'appel annulée

Retour à la case départ. La Cour de cassation a ouvert la voie le 13 janvier à un nouveau procès à Paris dans le cadre de l'affaire AZF. Elle a annulé le 13 janvier la décision de la cour[…]

18/01/2015 | AZFPanorama
Aucune faute de l'État dans l'affaire de la catastrophe d'AZF

Aucune faute de l'État dans l'affaire de la catastrophe d'AZF

Affaire AZF : examen des pourvois en cassation

Affaire AZF : examen des pourvois en cassation

Total défend une QPC

Total défend une QPC

Plus d'articles