Nous suivre Info chimie

BASF, Cargill et Novozymes s'unissent dans l'acide acrylique vert

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La collaboration entre l'Américain Cargill et le Danois Novozymes dans le domaine de l'acide acrylique vert prend un nouvel élan. Un troisième partenaire, et pas des moindres puisqu'il s'agit de BASF, vient de se joindre à cette alliance initiée en 2008. Depuis quatre ans, Cargill et Novozymes ont travaillé sur le développement de microorganismes capables de convertir des matières premières renouvelables en acide 3-hydroxypropionique (3-PH), qui pourrait être un précurseur chimique possible de l'acide acrylique. Le groupe allemand entre à présent en jeu pour mettre au point un procédé de conversion du 3-HP en acide acrylique. Un choix stratégique puisque BASF représente un des plus grands producteurs mondiaux d'acide acrylique et dispose de capacités de production substantielles. Dans un premier temps, le groupe prévoit d'utiliser l'acide acrylique biosourcé pour fabriquer des polymères superabsorbants. Il est aussi utilisé comme matière première pour les adhésifs et les revêtements. 4,5 millions de tonnes d'acide acrylique ont été produites en 2011 dans le monde. Ce marché représentait, fin 2011, 11 milliards de dollars (8,7 Mrds €) avec une croissance de 4 % par an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Hydrogène vert : BP et Ørsted s’associent

Le pétrochimiste britannique BP et le spécialiste danois des énergies renouvelables Ørsted ont signé, le 10 novembre 2020, une lettre d’intention pour un projet de production d’hydrogène vert[…]

13/11/2020 | HydrogèneChimie
BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF augmente ses capacités d’esters synthétiques en Chine

BASF réaligne sa division Global Business Services

BASF réaligne sa division Global Business Services

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Recyclage chimique : BASF investit dans Pyrum

Plus d'articles