Nous suivre Info chimie

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La collaboration entre l'Américain Cargill et le Danois Novozymes dans le domaine de l'acide acrylique vert prend un nouvel élan. Un troisième partenaire, et pas des moindres puisqu'il s'agit de BASF, vient de se joindre à cette alliance initiée en 2008. Depuis quatre ans, Cargill et Novozymes ont travaillé sur le développement de microorganismes capables de convertir des matières premières renouvelables en acide 3-hydroxypropionique (3-PH), qui pourrait être un précurseur chimique possible de l'acide acrylique. Le groupe allemand entre à présent en jeu pour mettre au point un procédé de conversion du 3-HP en acide acrylique. Un choix stratégique puisque BASF représente un des plus grands producteurs mondiaux d'acide acrylique et dispose de capacités de production substantielles. Dans un premier temps, le groupe prévoit d'utiliser l'acide acrylique biosourcé pour fabriquer des polymères superabsorbants. Il est aussi utilisé comme matière première pour les adhésifs et les revêtements. 4,5 millions de tonnes d'acide acrylique ont été produites en 2011 dans le monde. Ce marché représentait, fin 2011, 11 milliards de dollars (8,7 Mrds €) avec une croissance de 4 % par an.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Bayer ne détient plus que 6,8 % de Covestro

Bayer ne détient plus que 6,8 % de Covestro

La part du géant allemand dans son ancienne division CropScience se réduit comme peau de chagrin. Bayer a annoncé, le 4 mai, avoir procédé à la vente, le 3 mai au soir et uniquement à des[…]

Horizon dégagé pour la chimie en France

Horizon dégagé pour la chimie en France

Shell se dotera d’une centrale photovoltaïque à Moerdijk

en bref

Shell se dotera d’une centrale photovoltaïque à Moerdijk

Kuraray s'offre Calgon Carbon

Kuraray s'offre Calgon Carbon

Plus d'articles