Nous suivre Info chimie

BASF construit une usine aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Les travaux ont officiellement démarré. Sur son site d'Elyria, dans l'Ohio (États-Unis), le géant allemand a entamé la construction de ce qui pourrait être la plus grande usine nord-américaine de matériaux cathodiques pour les batteries lithium-ions. Ce projet industriel évalué à plus de 50 millions de dollars (35 M€) sera financé pour près de moitié, à savoir 24,6 M$ par des fonds issus du ministère américain de l'Énergie (DoE) dans le cadre du plan de relance américain. Le projet est également issu d'une collaboration étroite entre BASF et le DoE puisque le chimiste allemand utilisera le procédé mis au point par l'Argonne National Laboratory (ANL). Ce laboratoire du DoE n'a accordé de licence qu'à seulement deux industriels aux États-Unis dont BASF, en juin 2009. Le procédé intitulé NCM pour matériaux cathodiques "nickel-cobalt-manganèse" combine du lithium avec des oxydes métalliques enrichis au manganèse. Les matériaux obtenus permettraient de produire des batteries lithium-ion à plus haute densité énergétique, plus résistantes et plus sécurisées car plus stables à hautes températures. Ces productions de BASF à Elyria, prévues pour démarrer en 2012, desserviront le marché automobile, en l'occurrence pour les véhicules hybrides et électriques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles