Nous suivre Info chimie

BASF contraint de stopper la production de TDI à Ludwigshafen à cause du Rhin

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
BASF contraint de stopper la production de TDI à Ludwigshafen à cause du Rhin

Ludwigs­hafen. Copyright by BASF.

© BASF SE

Le niveau bas record du Rhin perdure. Signe que la situation s'aggrave pour les chimistes le long du fleuve, BASF a annoncé, le 26 novembre, qu'il n'avait plus d'autre choix que de suspendre temporairement ses productions de diisocyanate de toluène (TDI) sur son gigantesque complexe intégré de Ludwigshafen (Allemagne). Le groupe explique que les répercussions et conséquences sur le transport fluvial, et malgré les alternatives enclenchées par pipeline, route et rail, son complexe de TDI ne reçoit plus assez de matières premières pour continuer de produire. BASF ne donne aucune date de retour à la normale, soulignant que le redémarrage dépendra de l'amélioration du niveau du Rhin. Le géant allemand avait démarré ce complexe de 300 000 tonnes par an de TDI et de dérivés à Ludwigshafen, à l'automne 2015, dans le cadre d'un investissement de plus de 1 milliard d'euros (CPH n°739). En Europe, BASF ne dispose que d'un seul autre site, plus petit, à Schwarzheide. Pourtant destiné à fermer lors de la mise en service du complexe à Ludwigshafen, l'unité de TDI y est toujours en fonction et produit donc actuellement. Ailleurs dans le monde, BASF dispose d'unités de TDI sur ses sites de Yeosu, en Corée du Sud, à Caojing en Chine, et à Geismar, aux États-Unis. Au total, BASF recense des capacités de 780 000 t/an de TDI.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Formosa Plastics a démarré son nouveau vapocraqueur

Formosa Plastics a démarré son nouveau vapocraqueur

Formosa Plastics a démarré son nouveau vapocraqueur sur son usine de Point Comfort, au Texas, et va petit à petit augmenter sa production, a confirmé la société.  Le vapocraqueur a une[…]

L'Union Européenne va financer un projet sur l’hydrogène vert

L'Union Européenne va financer un projet sur l’hydrogène vert

McDermott se sépare d’une de ses filiales pour restructurer sa dette

McDermott se sépare d’une de ses filiales pour restructurer sa dette

La société minière Anglo American rachète Sirius Minerals

La société minière Anglo American rachète Sirius Minerals

Plus d'articles