Nous suivre Info chimie

BASF et Sinopec veulent un second vapocraqueur à Nanjing

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
BASF et Sinopec veulent un second vapocraqueur à Nanjing

Copyright by BASF.

© BASF SE

Le géant allemand et son homologue chinois ont signé le 29 octobre un protocole d'accord pour la potentielle construction d'un second vapocraqueur sur le complexe intégré(Verbund) de leur coentreprise à parts égales, BASF-YPC, à Nanjing, en Chine. Il est question d'ajouter un vapocraqueur d'une capacité de 1 million de tonnes d'éthylène par an. Le montant de l'investissement n'a pas été précisé. BASF-YPC détiendrait 50% des parts du futur vapocraqueur, Sinopec Yangtzi Petrochemical (YPC) investirait de son côté à hauteur de 50%. Les deux partenaires précisent que BASF-YPC et YPC auront un accès similaire aux productions. Une étude conjointe de pré-faisabilité est en cours et devrait s'achever d'ici à la fin de cette année 2018. A ce stade, BASF n'a pas précisé si d'autres unités pourraient aussi être construites en aval. Au-delà de ce projet, BASF et Sinopec précisent qu'ils étudient également des opportunités d'investissement dans le domaine des matériaux pour batterie.
Il s'agit du second grand projet pétrochimique évoqué par BASF en Chine en seulement quelques mois. Cet été, le géant allemand avait conclu un protocole d'accord avec la province chinoise du Guangdong (Canton) au sujet d'un potentiel second Verbund en Chine.
Implanté à Nanjing depuis 2000, BASF-YPC a engagé jusqu'à présent des investissements de l'ordre de 5,2 milliards de dollars dans ce complexe. En 2017, la coentreprise avait généré un chiffre d'affaires de 2,76 Mrds €. Formé autour d'un vapocraqueur de 740 000 t/an, ce complexe de 1882 salariés détient actuellement des capacités d'environ 3 Mt/an de dérivés et de polymères. En aval sont implantées des unités de polyéthylène basse densité, d'oxyde d'éthylène et d'éthylène glycol, d'alcools oxo C4, d'acide acrylique, d'esters acryliques, d'éthylbenzène et de styrène, ou encore de polystyrène.
 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BP cède ses actifs pétrochimiques à Ineos pour 5 Mrds $

BP cède ses actifs pétrochimiques à Ineos pour 5 Mrds $

Avec cette acquisition, Ineos réunit à nouveau les principaux actifs pétrochimiques que BP possédait dans les années 2000.   L’énergéticien BP va vendre ses activités mondiales[…]

01/07/2020 | BPPétrochimie
[Flash] : BP cède sa pétrochimie à Ineos pour 5 Mrds $

[Flash] : BP cède sa pétrochimie à Ineos pour 5 Mrds $

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 23 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Pétrochimie : cotations du 16 juin 2020

Plus d'articles