Nous suivre Info chimie

BASF étudie un complexe au Brésil

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Déjà producteur d'acrylate de butyle au Brésil, sur son site de Guaratingueta, le géant mondial voit plus grand. BASF envisage même un complexe d'acryliques qui en ferait le seul et premier producteur d'acide acrylique et de polymères superabsorbants en Amérique du Sud. Deux types de produits que le groupe de Ludwigshafen est aujourd'hui obligé d'importer en Amérique du Sud. Les contours du projet ne sont pas encore entièrement déterminés. BASF a démarré une étude de faisabilité pour établir au Brésil un complexe d'acryliques avec une unité d'acide acrylique, une d'acrylate de butyle et une autre de polymères superabsorbants. Ce complexe serait de « taille mondiale », explique le groupe. Un porte-parole nous a confirmé que la capacité nominale de l'unité d'acide acrylique est envisagée à 160 tonnes par an, soit la taille des unités que BASF détient actuellement à Nanjing et Quantan, en Chine. Le groupe, qui détient des capacités mondiales globales de 1,19 Mt/an d'acide acrylique, opère des unités plus grandes à Freeport, au Texas (230 000 t/an), à Anvers (Belgique, 320 000 t/an) et à Ludwigshafen (Allemagne, 320 000 t/an). Le projet brésilien vise à « dégager de nouvelles opportunités de marchés en Amérique du Sud », selon Alfred Hackenberger, président Amérique du Sud de BASF. Les polymères superabsorbants sont notamment utilisés dans les couches pour bébés et de nombreux produits d'hygiène. Les esters acryliques, autres dérivés de l'acide acrylique, trouvent de nombreuses applications pour la composition de revêtements, d'adhésifs ou de produits chimiques destinés au marché de la construction.

L'étude de faisabilité pour un éventuel complexe sera menée à terme cette année. Une éventuelle construction peut-être envisagée dès 2012 pour une mise en service en conséquence à l'horizon 2014-2015. Sans attendre les résultats de l'étude, et si BASF détiendra 100 % du projet, le groupe allemand a d'ores et déjà signé un protocole d'accord avec le Brésilien Braskem pour l'obtention d'un contrat à long-terme d'approvisionnement en propylène, matière première essentielle pour la production d'acide acrylique. Le montant des investissements envisagés dépendra des résultats de l'étude de faisabilité. S'il est définitivement lancé, ce projet se verra allouer une part de l'enveloppe de 500 millions d'euros d'investissements que BASF a programmée entre 2011 et 2015 pour s'étendre dans la région Amérique du Sud, Afrique et Moyen-Orient. Cette zone régionale a compté l'an dernier pour 3,83 Mrds € de chiffre d'affaires, en hausse de 31 % sur un an.

Le chiffre d'affaires de BASF par régions en % du CA 2010 - Source : BASF

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles