Nous suivre Info chimie

BASF inaugure son complexe brésilien d'acide acrylique et de superabsorbants

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,
BASF inaugure son complexe brésilien d'acide acrylique et de superabsorbants

Le géant allemand a investi plus de 500 millions d'euros pour établir au Brésil ce complexe inédit en Amérique du Sud. Ces capacités additionnelles d'acide acrylique et de polymères superabsorbants permettent de renforcer le réseau industriel de BASF dans l'acide acrylique, filière dont il est déjà le leader mondial.

Il s'agirait des toutes premières unités de production d'acide acrylique et de polymères superabsorbants en Amérique du Sud, affirme BASF. Le géant allemand a officiellement inauguré le 19 juin dernier son complexe de taille mondiale à Camaçari, dans le nord-est du Brésil. Ce projet de plus de 500 millions d'euros avait été lancé en 2011 et est décrit comme le plus grand investissement engagé par le groupe dans toute l'Amérique du Sud. Après un démarrage de la construction en mars 2012, les productions d'acide acrylique (capacités installées de 160 000 tonnes par an), d'acrylate de butyle, et de polymères superabsorbants (60 000 t/an) ont démarré cette année. Les employés du complexe brésilien (230 emplois directs créés) ont été formés sur des sites de BASF en Belgique, en Chine et aux États-Unis. Où BASF détient notamment des complexes d'acide acrylique (Anvers, Nanjing et Quantan, et Freeport).

 

Sécuriser sa position de leader mondial de l'acide acrylique

Le complexe brésilien permet ainsi de muscler, à la fois en volumes et géographiquement, les capacités planétaires de BASF. Ce qui va encore un peu plus sécuriser sa position de leader mondial de l'acide acrylique avec 1,35 Mt/an de capacités installées à fin 2014. Le complexe brésilien va également « sécuriser un approvisionnement national et régional de produits qui étaient importés », précise Ralph Schweens, président du groupe pour l'Amérique du Sud. Les productions d'acide acrylique permettront d'alimenter l'unité de polymères superabsorbants, utilisés principalement dans les couches culottes et les produits d'hygiène, et celle d'acrylate de butyle, employé notamment pour la production d'adhésifs, de spécialités pour la construction, et de peintures décoratives. BASF produit déjà de l'acrylate de butyle au Brésil, sur son site de Guaratinguetá, près de São Paulo. Mais cette unité est en cours de conversion pour produire d'acrylate de 2-éthyle hexyle, un intermédiaire important pour les industries des adhésifs et des revêtements. BASF assure qu'il s'agira de la première unité de ce genre dans toute l'Amérique du Sud. Elle doit être mise en service en 2016 et sera alimentée en acide acrylique depuis Camaçari.
 

Il y a un peu plus d'un an, BASF avait démarré de vastes extensions sur son verbund de Nanjing, en Chine, pour ses productions d'acide acrylique et de superabsorbants, dans le cadre de sa coentreprise avec Sinopec.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

BASF commence les travaux sur son futur Verbund chinois

Sur le site de Zhanjiang, à côté de Canton, BASF construit un nouveau complexe de taille mondiale. Après son Verbund de Nanjing, le géant allemand s’implante toujours un peu plus en Chine.  Les[…]

25/11/2019 | ChineVapocraquage
Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

Evonik ferme temporairement son complexe d’Anvers

BASF rachète le français Sculpteo

BASF rachète le français Sculpteo

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

A l’Unesco, PhosAgro a récompensé les chercheurs de demain

Plus d'articles